Mohamed Aly Diabaté revèle le « vrai » visage du travail des enfants en Côte d’ivoire (photos)

Le phénomène des enfants de rue et d’enfants travailleurs s’étend aux cinq continents et est encore plus criard en Afrique. Des milliers d’enfants sillonnent de jour comme de nuit les quartiers, arpentant les poubelles, les ruelles, à la recherche de leur gagne pain quotidien.

Pour mieux comprendre le fléau et jauger de son ampleur en Côte d’ivoire, Mohamed Aly Diabaté, un jeune infographiste passionné a poussé des recherches dans le milieu des enfants collecteurs d’objets métalliques dans la commune d’Abobo.

Après huit mois d’investigations financé de son propre chef comme le souligne BuzzyAfrica, les résultats sidèrent avec à l’appuie un documentaire et des photos.

« Ces photographies que j’ai pu recueillir sur le terrain, mettent en exergue la situation préoccupante de ces enfants, déscolarisés et issus d’une famille à faible revenu. Ils se battent au jour le jour pour subvenir à leur besoin quotidien, ils parcourent à longueur de journée les communes d’Abidjan, sans protection et dans des conditions difficiles et dangereuses. Pour ces enfants d’Abobo que nous avons rencontrés, la situation socio-économique des parents favorise cette activité et constitue un handicap pour leur épanouissement et leurs conditions de travail déplorables, par la gravité des risques auxquels ils sont exposés. Il est impératif, pour un pays en voie de développement, de mettre en place des politiques sociales appropriées pour assurer, à tous les enfants, un accès à l’éducation pour en finir avec l’exploitation économique des enfants. Si le travail de l’enfant est un scandale moral et un affront à la dignité humaine, il est également un danger pour la société et un obstacle à son développement. Ces enfants n’ont besoin de rien ! Ils ont juste besoin d’éducation, grandir dans un environnement sain et sécurisé, car ils sont l’espoir de demain. », a déclaré avec passion le jeune homme qui entend « dénoncer le travail des enfants, alerter les populations, les ONG et les autorités administratives ivoiriennes, sur ce fléau qui est un danger en devenir, mais qui pour l’instant reste négligé».

Le documentaire qui pour l’instant, n’est pas diffusé, fera outil de sensibilisation et d’informations en concert avec les structures qui exercent dans le domaine des enfants. Pour plus d’informations par rapport au projet allez sur la page facebook du jeune infographiste en suivant le lien. Ci-dessous quelques photos réalisées par Mohamed Aly Diabaté.

L’image contient peut-être : 1 personne, assis et plein air

L’image contient peut-être : une personne ou plus, enfant, chaussures et plein air

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout et plein air

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises, chaussures, plein air et nourriture

L’image contient peut-être : 1 personne

L’image contient peut-être : 1 personne, assis, enfant et plein air

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises et plein air

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises, chaussures et plein air

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *