Prix Nansen 2018: un chirurgien Soudanais honoré

Méconnu par le monde entier il y a quelques heures, un chirurgien sud-soudanais a été récompensé pour son engagement à la cause des réfugiés. Dr Evan Atar Adaha est désigné lauréat du prix Nansen 2018 décerné par le HCR.

Le chirurgien sud-soudanais, a consacré presque toute sa vie à soigner ceux qui fuyaient les violences au Soudan et au Soudan du Sud renseigne l’AFP.

Pour le HCR, l’action menée par le Dr Atar durant des décennies de guerre civile et de conflit est un superbe exemple de profonde humanité et d’altruisme.

« Grâce à ses efforts inlassables, des milliers de vies ont été sauvées et d’innombrables hommes, femmes et enfants se sont vu offrir une nouvelle chance de construire leur avenir », a déclaré le haut-commissaire aux réfugiés, Filippo Grandi, dans un communiqué souligne lefigaro qui cite l’AFP.

La cérémonie de remise du prix Nansen 2018 se tiendra le 1er octobre à Genève.

Natif de Torit, une ville du Soudan du Sud, le Dr Atar a étudié la médecine au Soudan, avant de pratiquer en Egypte. En 2011, avec son équipe, le Dr a fuit, vers Bunj, dans le nord-est du Soudan du Sud où il dirige l’unique hôpital opérationnel dans une communauté de plus de 200.000 personnes.

Il faut souligner que le prix tient son nom de Fridtjof Nansen, intrépide explorateur et humanitaire norvégien qui a occupé le premier poste de Haut Commissaire pour les réfugiés.

La distinction Nansen pour les réfugiés est remise ainsi chaque année à une personne ou une organisation qui a consacré son temps, au-delà de ses fonctions ou de son mandat, à aider des personnes qui ont été déplacées de force de leur foyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *