CPI: Gbagbo va demander une libération

Gbagbo en quête de liberté. Ce lundi, 1er octobre pourrait être un tournant pour l’ex-président ivoirien qui va demander à être acquitté de tout crime contre l’humanité et libéré de prison.

Plusieurs années de procès,  les avocats de l’ancien président ivoirien estiment que le procureur de la CPI n’est pas en mesure de prouver les accusations de crimes contre l’humanité. Des accusations pour lesquelles il est incarcéré à La Haye depuis sept ans.

Les avocats de M. Gbagbo vont demander lundi « un non-lieu total », un « jugement d’acquittement pour toutes les charges et pour tous les modes de responsabilité ». Ils vont aussi réclamer la « libération immédiate » de leur client.

Malgré l’appel à 82 témoins, la présentation de milliers de documents et des centaines d’heures de vidéos, les éléments de l’accusation sont « insuffisants » pour prouver les charges « au-delà de tout doute raisonnable », rétorque la défense de Laurent Gbagbo.

Une décision qui n’est pas du gout du camp d’en face. «  L’ancien chef de l’État ivoirien se prépare à demander un non-lieu avant même que le procès soit achevé et que les témoins de la défense aient été entendus. C’est un coup de bluff qui n’abusera personne », ont fustigé dans un communiqué les avocats qui représentent la Côte d’Ivoire.

Une éventuelle libération viendrait achever une fin d’année presque intéressante chez les Gbagbo. Il y a quelques semaines, Simone Gbagbo, l’ancienne première dame de Côte d’Ivoire, avait été libérée après sept ans de détention. Elle a bénéficié d’une amnistie du président Ouattara, alors qu’elle purgeait une peine de 20 ans de prison dans son pays pour « atteinte à la sûreté de l’État » prononcée en 2015.

Au même moment, les demandes restent les mêmes du coté de son coaccusé Charles blé Goudé. Son conseil d’avocats estime qu’il mérite une mise en liberté au vu de la difficulté qu’éprouve l’accusation pour justifier ses propos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *