Prix RFI théâtre 2018: le jeune béninois Sedjro Giovanni Houansou honoré

Le lauréat de la 5ème édition du Prix RFI Théâtre 2018 est désormais connu. Le texte « Les inamovibles » du béninois Sedjro Giovanni Houansou, a plus séduit le jury parmi les 12 textes présélectionnés.

L’auteur a été sacré, comme rapporté par RFI, le 30 septembre dernier à Limoges à l’occasion du Festival des Francophonies. Pour le jury présidé par la comédienne Firmine Richard ‘Les Inamovibles’, est « un texte fait d’éclats, d’histoires humaines qui décalent la question de l’exil et de la migration ».

Le texte rend en premier lieu hommage à tous ceux qui ont disparu sur la route migratoire Sud-Nord. Il raconte l’histoire de Malick, un Africain de 36 ans partant en Europe et qui échoue. Loin d’être un échec, l’auteur révèle vouloir toucher certains points du doigt, notamment le désespoir au sein de la jeunesse africaine, le rêve occidental poursuivi à tout prix, le retour impossible que tant méconnues et la triste époque d’aujourd’hui « où les hommes ont perdu l’humain en eux ».

« Pour moi, ce n’est pas vraiment l’histoire d’un échec, souligne Houansou. C’est l’histoire de sentiments et de ressentiments. Les sentiments des personnes qui sont parties et le ressentiment, la colère des jeunes en Afrique qui pensent – à tort ou à raison – qu’il faut qu’ils partent. C’est aussi une partie de ma colère à moi. J’ai envie que les gens puissent aller d’un coin à l’autre, librement, sans être bloqués par les frontières tant physiques que spirituelles ou par le rejet des autres…. Je voulais aborder l’immigration sous l’angle: okay, vous avez échoué dans votre quête de partir. Mais qu’est-ce qui se passe quand vous avez envie de revenir chez vous ? Même si on les aide à revenir ou donne de l’argent pour se reconstruire chez eux, est-ce qu’ils reviennent « entiers » ? Est-ce qu’il n’y a pas une partie d’eux qui reste quelque part ? », rapporte RFI.

Le jeune auteur espère attirer l’attention sur ce mal dont souffre le continent africain qui nécessite une solution.

Ce prix, est un sacre dans la vie de l’auteur, fruit de la détermination et de l’endurance. « C’est super important pour moi. Cela va certainement marquer toute ma vie….ce prix restera inamovible dans mon cœur ». », a déclaré l’auteur qui a avoué, avoir à plusieurs reprises postulé sans succès.

La radio mondiale RFI et ses partenaires offrent au lauréat, un soutien professionnel et une exposition médiatique à travers une dotation financière.

Pour rappel, le « Prix Théâtre RFI » entend promouvoir la richesse des écritures dramatiques contemporaines francophones du Sud et favoriser le développement de carrière de jeunes auteurs, écrivant en français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *