Togo/Chaneben: « Que les chantres comprennent qu’ils portent Christ en eux, qu’ils doivent révéler »

Elle gère avec tact et sagesse les humeurs de ses camarades chantres. La présidente de l’Union des Chantres Evangélistes du Togo (UCET), Chaneben demeure un acteur qui souhaiterait  donner une empreinte originale au gospel togolais. Ses stratégies de gestion des contentieux attestent sa vocation de conseillère et sa marche avec le ‘’Saint Esprit’’. Chantre de l’éternel, elle est à sa quinzième année de carrière musicale avec quatre (4) albums à son actif. Elle a accepté répondre à quelques questions de la rédaction d’Africa Top Success

Lire l’entretien

Qui est Chaneben ?

Chaneben, c’est  encore Agbo ayema Afiwa Ayema epse Samey à l’état civil. Je suis mère de trois enfants. Je suis conseillère pédagogique au préscolaire et au primaire.  D’un autre côté, je suis chantre de mon église. Je viens d’apparaitre dans un film chrétien dénommé ‘’Chalenge ‘’ où je suis la maman de l’acteur principal.

En tant que Présidente d’un réseau des artistes gospels, quel regard portez-vous sur l’évolution de cette musique ?

Le gospel fait son bonhomme de chemin. De plus en plus, il devient précis et objectif.  C’est à dire que les chantres sont de mieux en mieux conscients du fait que, faire du gospel c’est chanter à l’honneur du Dieu de l’excellence et d’amour. Comme tel, ils améliorent  leurs œuvres et organisent  ensemble des concerts d’adoration et de louange au créateur. Bref, le gospel devient de plus en plus organisé, professionnel et consacré

Aujourd’hui, n’importe qui s’autoproclame chantre et artiste gospel. Comment arrivez-vous à distinguer le vrai du faux ?

C’est difficile de faire une distinction et dire qui  est appelé et qui ne l’est pas. Seul Dieu connait le cœur de l’homme. On peut aisément jouer au « puissamment oint » sans toutefois l’être. On peut aussi ne pas être considéré comme spirituel alors qu’on l’est.

Si je suis convaincue que Dieu m’a appelée et qu’il y a des gens qui me croient, je dois aussi croire en l’autre lorsqu’il proclame être appelé.  Ainsi, je ne m’adonne pas à cet exercice de distinguer le vrai du faux parmi les chantres. Je laisse le Seigneur le faire et gérer les situations afférentes. D’autant plus qu’on nous reconnaîtra  par les fruits que nous portons, l’ivraie ne peux se cacher à  vie.

Comment pensez-vous assainir le milieu ?

Ça c’est le job du Saint-Esprit et il le fait si bien au temps opportun. Dieu est souverain, il fait comme il veut  et quand il faut. Mon job à moi en me référant à la Bible est d’édifier le corps des chantres, dire la vérité, reprendre quand il le faut et surtout manifester Christ par l’exemple.

Vos projets à court et à long terme

A court terme, faire sortir mon cinquième album et si Dieu le permet, célébrer mes 15 ans de vie d’artiste gospel. A long terme, produire des jeunes chantres et participer à leur éclosion

Encore quelques mots pour terminer ?

Pour terminer, je m’en vais nous appeler à encourager les chantres Togolais. Apprécions leurs efforts. Aidons-les à réussir leur mission qui n’est pas aussi facile car le diable rôde et cherche à dévorer ceux qui décident d’œuvrer pour Christ.

Que les chantres pour leur part, comprennent qu’ils portent en eux Christ qu’ils doivent révéler. En tout, le monde attend avec impatience leur révélation.

Merci Chaneben

Merci à vous pour ce moment passé avec Africa Top success. Que le Dieu tout puissant vous amène au succès total selon lui.

Amen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *