Togo/Brigitte Adjamagbo: « Bawara est coutumier de la provocation »

C’est en ces termes que la coordinatrice de la coalition des 14 partis politiques a qualifié lundi, au cours  d’une conférence de presse,  les propos du ministre de la Fonction publique,  Gilbert Bawara. Cette réaction de la coordinatrice répond  aux inquiétudes des journalistes sur  un entretien dans lequel le ministre  affirme qu’ « il n’y aura ni redécoupage, ni mode scrutin, ni réorganisation des CELI ».

Brigitte Kafui Adjamagbo se lâche sur cette intervention du ministre: « Bawara est coutumier  de la provocation. Et les Togolais commencent par le connaitre. Il dit juste le contraire de ce qui va se passer ».

La coordinatrice rassure qu’il est inadmissible de participer à une telle élection si le découpage n’est pas revu.

« Nous laissons monsieur Bawara assumer l’entière responsabilité de ses déclarations.  Ce que nous savons c’est qu’il n’est pas admissible qu’on puisse aller à des élections transparentes consensuelles, démocratiques et équitables préconisées par la feuille de route de la CEDEAO tant qu’on a pas revu le découpage et un fichier électoral fiable », a-t-elle déclaré.

Il faut souligner que bien que l’opposition dénonce ces irrégularités, le processus électoral  poursuit son bonhomme de chemin.  Les populations continuent par se faire enrôler.

D’aucuns se demandent  jusqu’où finira ce bras de fer « pouvoir-opposition » si on sait très bien que la date indiquée (20 décembre ) pour les élections selon la CEDEAO, s’approche à grand pas.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *