Anta Babacar Ngom Bathily: le rêve de dominer l’agroalimentaire en Afrique

A 33 ans, Anta Babacar Ngom Bathily marque son domaine par son sérieux et sa détermination. Des qualités qui se reflètent sur les résultats de la société qu’elle dirige. Depuis 2016, elle occupe la Direction générale de l’entreprise Sénégalaise Sedima, vieille de 42 ans et spécialisée dans l’aviculture, l’immobilier et la minoterie.

Depuis son jeune âge, Anta Babacar a beaucoup de son temps dans cette entreprise familiale, soit pour des stages pendant les grandes vacances ou à ses retours des classes parce qu’elle devait passer près du couvoir. Des habitudes qui lui ont données déjà jeune, une idée des lourdes responsabilités que son père assume en temps que directeur.

Une expérience importante qui va lui être utile dès que son père lui remet les commandes. Mais Anta Babacar Ngom Bathily n’a pas brûlé les étapes, ni bénéficier des largesses de son père.

Après ses études et expériences en Europe, elle fait son retour à Dakar. Au lieu de prendre directement la tête de l’entreprise familiale, elle apprend à nouveau en gravissant les échelons les uns après les autres. Elle se met dans le bain en occupant le poste d’attachée de direction, puis responsable stratégie et développement.

Anta Babacar obtient une promotion et devient directrice stratégie et développement avant d’être nommée directrice générale déléguée en 2014.

« Le fait d’avoir commencé par le bas m’a donné une certaine crédibilité et légitimité auprès de mes collaborateurs » indique la jeune mère de deux enfants.

Depuis sa confirmation en 2016 comme directrice générale de Sedima, Anta Babacar a une vision. La jeune femme ambitieuse, réussi à être leader au Sénégal.

Pour accroître ses capacités, Anta Babacar a investi 3 milliards de francs pour construire le plus grand couvoir d’Afrique francophone. Grâce à l’effort de ses 800 employés, l’entreprise a une capacité de production de 30 millions de poussins par an et 4 mille poulets par heure.

Avec sa politique de management, elle promeut les jeunes et les femmes et étend les tentacules de l’entreprise au Mali. Actuellement, Sedima dispose du plus grand abattoir d’Afrique subsaharienne et rêve de bousculer la hiérarchie sur le continent surtout la première place de l’agroalimentaire dans toute l’Afrique.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.