Affaire de viol: dans la tourmente, Ronaldo évoque une relation « consentie »

Embourbé dans une affaire de viol d’une jeune américaine, qui risque d’engloutir sa fortune, Cristiano Ronaldo se voit lâché peu à peu par ses sponsors.

L’attaquant de la Juve qui n’a cessé de clamer son innocence sur les événements qui sont survenus le 13 juin 2009, a décidé de livrer une version beaucoup plus détaillée de cette affaire qui prend des proportions inquiétantes. C’est ainsi qu’il a décidé de s’exprimer par le biais de ses avocats, qui plaident la falsification de documents autour d’une relation « consentie ».

Dans un communiqué publié mercredi par ses représentants, renseigne BFM TV, l’attaquant portugais assure que cette relation – qu’il ne nie pas – était « consentie ».

« Il a toujours maintenu, et le maintient encore aujourd’hui, que ce qu’il s’est passé en 2009 à Las Vegas était de nature consentie », écrit le cabinet d’avocats.

Dans la foulée, certaines indiscrétions font croire qu’en 2009, le Real Madrid, qui venait alors de l’acheter à Manchester United, l’a contraint à payer pour étouffer l’affaire et préserver l’image du club.

L’on parle d’un accord passé par le joueur avec la jeune américaine Kathryn Mayorga (à hauteur de 325.000 euros), qui font place au témoignage circonstancié de la plaignante.

Sur ce plan, ses avocats dénoncent des « documents volés dont une partie significative a été altérée et/ou complètement fabriquée ».

« Si monsieur Ronaldo ne nie pas l’existence d’un accord mutuel, ses motivations pour le signer ont été déformées. Loin de tout aveu de culpabilité ou d’arrière-pensée, il a été conseillé à monsieur Ronaldo de résoudre l’affaire en privé, pour lui éviter d’affronter d’inévitables assauts qui sont en train de tenter de détruire une réputation construite par le travail, le sport et l’honneur. », souligne le communiqué.

Avant de conclure sur l’issue attendue de l’affaire: « Ronaldo est confiant sur le fait que la vérité prévaudra. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *