Macron: « la Francophonie doit être féministe, l’avenir de l’Afrique sera féministe »

Le 17è sommet de la Francophonie s’est ouvert ce jeudi en Erevan, le plus grand évènement international jamais accueilli sur le sol arménien.

Plusieurs dizaines de chefs d’Etat et de gouvernement, dont Emmanuel Macron se réunissent, et ce pendant deux jours, autour du thème du « Vivre ensemble’ »

La Francophonie se dit « convaincue que le vivre ensemble peut contribuer au renforcement de la cohésion des sociétés et apporter la paix et la prospérité dans l’espace francophone », selon le texte de présentation du Sommet.

Dans son intervention, le président Français a laissé entendre que « le premier combat de la Francophonie, c’est la jeunesse, et tout particulièrement en Afrique », « épicentre » de la francophonie.

Emmanuel Macron a par ailleurs appelé à lutter « contre l’obscurantisme, l’oppression faite aux femmes et le recul de l’éducation, en particulier celle des jeunes filles ».

« La Francophonie doit être féministe. L’avenir de l’Afrique sera féministe », a-t-il lancé sous des ovations.

L’organisation internationale de la Francophonie (OIF) est une représentation politique de quelque 270 millions de francophones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *