Rugby: Bernard Laporte explique la crise de Toulon

Le nouveau président de la Fédération française de rugby, Bernard Laporte s’est prononcé sur la situation actuelle de Toulon.

Après sept journées le RTC occupe la douzième place avec seulement deux victoires. Un résultat qui ne semble pas du tout effrayer Mourad Boudjellal. Alors qu’il est au moins à quatre entraineurs en deux saisons, le président du RTC veut laisser encore un peu de temps à Patrice Collazo.

Lors d’un entretien accordé à la Provence, le président de la FFR a  expliqué la situation de Toulon.

« Je suis toujours licencié au RCT. Je ne le cache pas, c’est un club que j’aime profondément. Il est dans la reconstruction ; il faut lui laisser le temps. On s’imagine que le RCT, c’est toujours le RCT. C’est vrai, ça a baissé d’un ton, il faut dire les choses comme elles le sont. Mais ça va redémarrer. Tous les clubs connaissent une période délicate. Voyez Clermont, la saison dernière. C’est difficile de rester constamment en haut. Nous, à l’époque (entre 2011 et 2016), on a eu la chance de disputer huit finales, mais une telle constance, ça n’existera plus », a expliqué Bernard Laporte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *