Algérie/Foot: des clubs qui souffrent sur le plan financier !

En Algérie, beaucoup de clubs sportifs souffrent le martyr, sur le plan financier surtout. Des clubs qui n’arrivent pas à trouver ces moyens et qui passent des situations délicates, des fois impossibles à gérer. C’est le cas de l’un des doyens des clubs de Kabylie, crée en 1947, l’US Olympique Amizour en l’occurrence.

Après cinq journées depuis le début de championnat, la situation n’a pas bougé d’un Iota au sein du club aux 71 ans d’existence. En effet, l’US Oued Amizour qui a réalisé un parcours pas du tout enviable avec seulement 04 points de récoltés sur les 15 mis en jeu (Cinq matches joués), vit une crise financière qui s’accentue de jour en jour, avec des joueurs qui ne sont pas payés, les entraîneurs.

Cette situation avait poussé l’ex-coach Rahmani Bouziane à jeter l’éponge à deux jours de la première rencontre de la saison, jouée au stade Larbi Touati face au MB Hassi-Messaoud (1/1). Le club a enregistré trois défaites, une seule victoire et un nul. Ce qui reste peu pour une équipe qui aspire à récupérer sa place dans le palier de la division nationale amateur.

La direction du club ne sait point à quel saint se vouer. Cette dernière a organisé une autre assemblée générale extraordinaire pour dimanche passé au siège de l’APC d’Amizour, en présence du président du CSA, Aomar Oumbiche et des membres de l’AG. Au cours de cette dernière, la situation financière étant à l’ordre du jour avait dominé les débats ouverts à cet effet.

Le président du club dira que le club est endetté avec pas moins de 2 milliards de centimes, tout en proposant des solutions de sortie de crise.  Cela étant, la situation financière du club risque tout bonnement d’enfoncer le club vers d’autres paliers inférieurs, si néanmoins les autorités locales (APC, APW, DJS) ne viennent en aide à ce club, qui pourtant est le troisième club de la wilaya, après le MOB (L1) et la JSMB (L2).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *