Sénégal: vers la réhabilitation du stade Léopold Sédar Senghor

Le stade Léopold Sédar Senghor de Dakar sera prochainement réhabilité. L’annonce a été faite par le président de la Fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor. Une décision qui vise à donner un nouveau visage à l’enceinte mythique des lions de la Teranga du Sénégal.

Depuis plusieurs mois, l’état défectueux de certaines installations du stade Léopold Sédar Senghor est relevé par plusieurs acteurs du sport dans le pays. La pelouse, ou ce qu’il en reste, sera prochainement réhabilitée selon les déclarations du président de la Fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor. Son état était particulièrement décrié par les joueurs de la sélection nationale qui éprouvent d’énormes difficultés au cours des rencontres internationale. Habitués à produire du jeu, les lions de la Teranga vont donc avoir bientôt un nouveau bijou.

Mais pour le démarrage des travaux de réhabilitation du stade Léopold Sédar Senghor, il faudra patienter. Car cela ne se fera pas avant la FIFA ait homologué le stade Lat Dior de Thiès, qui devrait être inauguré en décembre prochain.

« Nous demanderons à la FIFA de faire une visite d’inspection pour pouvoir l’inaugurer. Nous pourrons alors fixer une date pour le démarrage de la réhabilitation et de la rénovation de Léopold Sédar Senghor », a indiqué le dirigeant, en marge de l’inauguration du stade municipal de Mbao, dans la grande banlieue dakaroise.

Un stade mythique

Inauguré par le président Abdou Diouf le 31 octobre 1985, il porte d’abord le nom de stade de l’Amitié. C’est là que se déroule la Coupe d’Afrique des nations de football 1992. Le stade est rebaptisé en 1996. Sa nouvelle dénomination rend hommage au poète et homme d’État sénégalais Léopold Sédar Senghor.

Le financement du stade est le fruit de la coopération sino-sénégalaise, pour un coût de 9 milliards de francs CFA. Dans une architecture aux allures de soucoupe volante, ce stade a une capacité de soixante mille places. Il compte cinq catégories de tribunes avec la loge officielle, l’annexe loge, la tribune couverte, la tribune découverte et les deux virages.

Outre le football, sport le plus populaire, on y pratique aussi l’athlétisme, le volley, le basket-ball, le tennis, le tennis de table, l’escrime, la gymnastique, la lutte sénégalaise, la boxe, le karaté, le judo et le taekwondo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *