Ayi Dossavi-Allipoeh: un autre prix pour le jeune togolais

Ayi Dossavi-Allipoeh fait encore parler de lui. Le jeune écrivain togolais vient d’être récompensé du prix littéraire France Togo 2018. La 15ème édition sacre donc tout le travail abattu pour écrire son œuvre ‘Chants de sable’.

La cérémonie officielle de remise du trophée a eu lieu ce mardi 30 octobre à l’institut Français du Togo. Ayi Dossavi en a profité pour témoigner sa reconnaissance à l’endroit des personnes qui ont porté leur choix sur sa personne. Une récompense qui fait de lui, un porte flambeau de la littérature togolaise.

Car pour lui, les écrivains ont besoin de reconnaissance, d’un coup de pouce. Voilà pourquoi il a exhorté les spécialistes du domaine et les partenaires à œuvrer pour offrir plus de prix, à plus de jeunes talents pour un avenir radieux.

« … Au final, ne l’oublions jamais, quand les poussières du temps retombent, les grosses maisons s’effondrent, les voitures rouillent et les nourritures pourrissent. Tout cela ne compte pas. Ce qui compte, c’est ce qui reste. Et ce qui reste, c’est l’art, c’est la culture, c’est la création intellectuelle. Ce sont les livres et les milliers d’histoires qu’ils portent c’est ça l’héritage de l’humanité », a indiqué le lauréat.

Le concours dénommé « L’Afrique de mes rêves » est une initiative de l’Association France Togo. Ayi Dossavi n’est pas à son premier trophée. En mai dernier, l’écrivain, poète et blogueur a remporté le premier prix du concours « L’Afrique De Mes Rêves » initié par la Banque Africaine de Développement (BAD) pour commémorer ses 53è Assemblées annuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *