Togo: l’UFC démissionne, Francis Pédro Amuzun retourne à la CENI

Tout se jouait autour du siège qu’occupait l’UFC à la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Eh bien c’est fait, le parti de Gilchrist Olympio a fini par accepter de céder sa place à Francis Prédro Amuzun, le délégué représentant la C14 à la CENI. 

L’annonce de la démission de l’Union des Forces du Changement a été faite ce jeudi matin par le président de l’Assemblée nationale, Drama Dramani. Les députés ont ensuite procédé à la nomination de Francis Pédro Amuzun, membre de la coalition des quatorze partis de l’opposition, pour occuper le siège vacant.

En effet, selon les recommandations de la feuille de route de la CEDEAO, le pouvoir tout comme l’opposition parlementaire devraient présenter huit (8) représentants chacun, à la CENI. La liste des huit membres envoyés par la C14 n’a vu que l’élection de sept membres. Ceci parce que l’UFC, se réclamant de l’opposition parlementaire et donc ayant le droit de se représenter à la CENI, a envoyé un membre qui refuse de démissionner pour laisser place à la C14, telle recommandée par la CEDEAO.

Une situation qui a fait objet de beaucoup de polémique et a même amené les sept membres précédemment élus à boycotter les travaux de l’ancienne CENI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *