Foot Algérien: toute une campagne contre le président de la LFP

Depuis son installation le 25 Juin passé (2018), le président de la ligue du football professionnel en Algérie, A/Krim Medouar n’est pas ménagé par des critiques de toutes parts, surtout après le début de la compétition officielle, d’où le championnat 2018-2019 avec les deux paliers que gère cette instance. Le président de la ligue a été critiqué de toute part de la part de certains présidents des clubs.

Parmi ces affaires, celle qui a défrayé la chronique ces derniers jours, où le président de la Jeunesse Sportive de Kabylie, soit le club le plus titré de ce pays, Chérif Mellal en l’occurrence qui a fustigé le président de la LFP, Medouar Abdelkrim et ce par rapport au report de la rencontre USMA-JSK programmée en trois fois, pour Lundi, puis Mardi et enfin pour aujourd’hui.

Des déclarations qui n’ont pas plu au président de la ligue, en même temps, les présidents des autres clubs qui se sont démarqués de ce qu’avait déclaré le boss de la JSK. Ceci, bien que la majorité des clubs disent qu’ils sont lésés dans la programmation et par rapport à certaines décisions prises par l’instance footballistique en Algérie.

Qu’à cela ne tienne, le président du club Kabyle est convoquée par la commission de discipline de la LFP et devra répondre de ses déclarations que beaucoup jugent injustes, alors que d’autres les traitent comme étant déplacées, et d’autres qui ont compris le message, comme quoi, nul n’est à l’abri de ce qu’a vécu le club des « Vert et Jaune ».

Et pour coupe court à ces spéculations, le président de la ligue, Abdelkrim Medouar ne compte pas se taire et compte se défendre. Il sera accompagné des membres du bureau de ligue, où il animera une conférence de presse dans les heures à venir et où durant laquelle il reviendra sur la gestion de la LFP depuis son élection et des perspectives d’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *