« E-Cotisations », quand les tontines se dématérialisent au Cameroun

Plus besoin de réunion, ou de voir les agents circuler pour collecter les tontines au Cameroun. La modernisation a aussi exploré ce secteur désormais. Les contributions se font via le service mobile money des opérateurs de téléphonie mobile ou par virement bancaire.

La pratique prend de l’ampleur et les adeptes deviennent de plus en plus nombreux. Une cotisation via Whatsapp et le tour est joué. Le procédé est assez simple, un groupe WhatsApp est créé, les personnes souhaitant adhérer sont ajoutées et le jour de la cotisation, chacun envoie ses frais dans le compte mobile money du bénéficiaire.

« Je n’ai pas le temps pour les cotisations qui nécessitent ma présence. Mon emploi de temps est assez surchargé. Le portail de la diaspora camerounaise de Belgique. Aussi, cette méthode limite les liens de familiarité qui peuvent parfois virer au mépris entre adhérents », explique Fatou Pemboura étudiante en médecine qui préfère nettement l’option des cotisations via WhatsApp.

Comme elle, ils sont nombreux à adhérer à ces tontines de ce type car c’est une façon selon eux d’épargner. . « Je suis dans trois cotisations qui se déroulent à des jours différents. Même étant au bureau, je fais les envois dans les comptes des bénéficiaires et je signale au gestionnaire par sms», indique David Beyala qui trouve aussi l’autre avantage, le gain de temps et l’absence de réunion qui lui prendrait du temps contrairement aux tontines ordinaires. Il préfère donc adhérer aux tontines où les regroupements physiques ne sont pas obligatoires

Un ensemble de règles sont établies pour faciliter le fonctionnement de ces cotisations d’un autre genre.

« Chez nous, on a une charte. Il y a une heure limite d’envoi d’argent, des pénalités pour ceux qui cotisent en retard selon qu’ils ont déjà bénéficié ou non. Si on a un problème pour cotiser, c’est avec l’administrateur qu’on gère », témoigne un fidèle de cette pratique.

Les virements bancaires sont également de plus en plus sollicités, surtout pour des cotisations nécessitant de gros montants. Et les avantages sont davantage motivants pour les adhérents. Déjà ce procédé limite la circulation de grosses sommes d’argent mais aussi le volet sécuritaire est assuré. Etant donné que l’argent est directement déposé dans le compte du bénéficiaire. Les adhérents ne craignent donc plus les braquages pendant les réunions.

S’il existe encore des inconvénients notamment les retards de cotisations, les règles établies permettent de franchir cette barrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *