L2 Algérie/USM Annaba: le club risque gros !

Les clubs algériens, qu’ils soient du palier de la ligue 1 ou 2 sont toujours exposés aux sanctions. En effet, leurs dirigeants respectifs sont de mauvais payeurs, laissant les joueurs et autre entraîneurs de l’équipe première (Séniors) sans sous, en sus des coachs et encadreurs des jeunes catégories. Cers dirigeants qui se croient des maitres des lieux et par delà toujours léser leurs joueurs.

Parmi ces clubs, on retrouve l’USM Annaba. Ce club qui après plusieurs années passées en division nationale amateur (Le 3è palier du sport-roi en Algérie) a accédé au terme de la saison sportive 2018/2019 du palier de la DNA où il av ait dominé du bout jusqu’à la fin et ce en montant en  ligue 2 Mobilis. Ce club a vu d’anciens joueurs sortir de leur léthargie, pour demander leur droit des pus élémentaires au niveau de la CRL (Chambre algérienne de résolution des litiges)

Mais, la commission de discipline a annoncé lundi qu’elle a décidé de se dessaisir de l’affaire  de l’USM Annaba. Une affaire avec des  joueurs impayés en faveur d’une autre juridiction au niveau de la FAF qui est la Commission Nationale des Résolutions des litiges (CNRL) et ce en conformité avec la circulaire de la FIFA en date du 9 mai 2018. .

Cette circulaire stipule que toute décision financière ou non financière, prononcée a l’encontre d’un club par un tribunal arbitral au sein de l’association concernée ou par une chambre nationale de résolution des litiges CNRL dument reconnus par la FIFA doit être exécutée par l’association de l’organe qui a prononcé la décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *