Sécurité: l’académie internationale de lutte contre le terrorisme démarre ses activités

L’académie internationale de lutte contre le terrorisme, projet des présidents français Emmanuel Macron et ivoirien Allassane n’a pas attendu ses propres structures pour démarrer ses activités. Un colloque de haut niveau est organisé dans la capitale ivoirienne les 19 et 20 novembre 2018.

Comment coordonner la lutte antiterroriste ? Partager les informations ? Anticiper ? Comment enquêter et poursuivre ? Voila autant de question qui ont été abordés à cette réunion à laquelle ont assisté François Molins, figure française de l’antiterrorisme, le commandant des opérations spéciales ou le patron du Raid, unité d’élite de la police française, entre autres, sont venus animer cette première session selon RFI.

« Il va falloir axer aussi l’information sur des moyens préventifs. C’est extrêmement important, insiste le chercheur. Ce qui va nous obliger à prendre en compte la dimension de la propagation d’idéologies extrémistes, islamistes, qui est la principale menace actuelle », a déclaré Lassina Diarra, spécialiste du terrorisme islamiste en Afrique subsaharienne.

Pour le ministre ivoirien de la défense, Hamed Bakayoko. « On n’a pas toujours les instruments et le savoir-faire. Donc il fallait très rapidement se donner des outils pour que nos pays soient à même de faire face à cette menace ».
Pour rappel, les locaux de l’académie internationale de lutte contre le terrorisme seront livrés fin 2019. Les travaux couteront 20 millions d’Euros.
Ce centre permettra aux armées africaines d’anticiper et de mieux gérer les attaques terroristes devenues fréquentes sur le continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *