Algérie: fin ce lundi du salon de l’emploi et des start-up

L’expérience de Sidi-Abdellah, une région devenue un lieu de start-up donne des ailes aux professionnels économiques et sociaux pour justement faire part de leurs compétences. Il faut dire que la transition numérique des entreprises reste une opportunité pour créer de nouveaux projets et emplois. C’est sur ce sujet précis où la 4è édition du salon régional de l’emploi et des start-up a eu lieu et c’était au niveau de la maison de la culture Houari Boumediène de Sétif.

Une manifestation qui est organisée conjointement par l’Organisation non-gouvernementale « Word learning » relevant de l’ambassade des USA en Algérie, la délégation de Sétif du FCE et le centre de carrières CDC-MBI  dans un espace destiné essentiellement à faciliter la recherche d’emploi pour les jeunes demandeurs et permettre aux recruteurs d’en tirer profit.

D’ailleurs et à cet effet, la précédente édition avait déjà drainé pas moins de Trente-cinq (35) entreprises et quelques 6.000 visiteurs, des chefs d’entreprises, acteurs économiques influents, universitaires, chercheurs et acteurs publics d’intermédiation dans un domaine sensible avec la création au bout de plusieurs milliers d’emplois.

La rencontre de cette année est importante, d’autant plus qu’elle propose pour sa cette quatrième du genre à mettre en place un écosystème à même de favoriser la création de nouveaux emplois dans une wilaya où les deux universités Ferhat-Abbes Setif 1 et Md Lamine-Debaghine Setif 2 ainsi que les nombreux instituts de l’enseignement et de la formation ainsi que d’autres écoles privées mettent sur le terrain des milliers de diplômés.

De différentes activités ont été mise en œuvre dans ce salon afin de contribuer à l’émergence et à la consolidation du tissu de startup dans la région. Bref, ce salon qui s’est déroulé sur deux jours d’intervalle s’est achevé aujourd’hui est considéré comme étant un lieu privilégié d’échanges entre les entreprises et les jeunes qui sont à l’écoute du marché et pourront ainsi aller à la conquête de nouveaux débouchés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *