Faure Gnassingbé aurait-t-il été « zappé » par Macron ?

La cérémonie marquant le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale s’est tenue le 11 novembre dernier à Paris. Alors que plusieurs pays africains se sont fait représenter par leur président, le Togolais, Faure Gnassingbé a brillé par son absence. Encore faut-il noter que le pouvoir de Lomé n’a pas reçu d’invitation. Un fait qui « étonne » les autorités togolaises. 

Une preuve, selon « La lettre du continent » rapportée par  » actu-togo.com », que les choses ne vont pas bien entre le régime français et togolais depuis que Emmanuel Macron est arrivé au pouvoir.

A en croire le confrère, la présidence de Lomé serait très remontée et étonnée par le comportement du président français, Emmanuel Macron.

Ci-dessous l’intégralité de l’article de la Lettre du Continent :

Le président Faure Gnassingbé et les autorités togolaises ont été particulièrement « étonnés » de ne pas avoir été invités à la cérémonie marquant le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, le 11 novembre, à Paris.

Officiellement, le Togo comme le Cameroun n’ont pas été approchés car sous gouvernance allemande il y a un siècle. Au Palais de Lomé, on fait toutefois remarquer que la chancelière Angela Merkel était bien présente à Paris. Surtout, le Rwanda, représenté à cette cérémonie par Paul Kagamé, était jusqu’en 1916 un protectorat allemand.

La Rédaction

Résultat de recherche d'images pour "macron et faure"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *