Le Sénégal exige de la France, la restitution de son patrimoine culturel

Tout comme bon nombre de pays africains, le Sénégal exige la restitution de son patrimoine culturel. Cette demande survient quelques jours après la publication du rapport sur le patrimoine africain, commandé par le président Emmanuel Macron et à quelques jours de l’inauguration du Musée des civilisations noires (MCN) au Sénégal.

Selon, Abdou Latif Coulibaly, le ministre sénégalais de la Culture, la restitution par la France de “toutes les œuvres identifiées comme étant celles du Sénégal”, est non négociable.

“Nous sommes disposés à trouver des solutions avec la France. Si nous avons 10.000 (pièces identifiées comme étant originaires du Sénégal, NDLR), nous souhaitons avoir les 10.000”, a déclaré M. Coulibaly lors de la présentation à la presse du Musée des civilisations noires d’après africanews.

Avec le Bénin comme les autres pays, il s’agissait d’une restitution partielle du patrimoine parce que doutant de la capacité des pays à prendre vraiment soin de cette quantité de pièce d’arts. Mais, les experts dans leur rapport conseillait au président français, la restitution des patrimoines culturels de certains pays africains.

Grace au nouveau musée, financé à près de 20 milliards de francs CFA par la Chine, le Sénégal pourrait abriter 18 000 pièces sur une surface de 14 000 m2. Pour le directeur du musée, “C’est un projet panafricain. Il y aura une facette de chaque partie de l’Afrique”.

Il faut souligner que l’inauguration du musée est fixée au 06 décembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *