« Griezmann Mbappé », le prénom d’un enfant qui déclenche une bataille judiciaire

A Brive, des parents probablement fans de foot et supporters inconditionnels des Bleus, souhaitent appeler leur fils « Griezmann Mbappé ». L’officier de l’état civil chargé d’enregistrer les nouvelles naissances, a saisi le procureur de la République au motif que ces prénoms pouvaient être « contraires à l’intérêt de l’enfant ou méconnaissent le droit des tiers à voir protéger leur nom de famille ».

Le quotidien La Montagne rapporte que l’enfant est né au mois de novembre. Mais cet hommage rendu aux deux attaquants de l’équipe de France championne du monde en Russie n’a visiblement pas convaincu tout le monde dans la ville de Corrèze.

Le procureur de la République est en droit de saisir le juge aux affaires familiales qui pourra, lui, ordonner la suppression du prénom sur les registres de l’état-civil. En attendant, le nouveau-né répond bien au prénom Griezmann Mbappé.

En janvier 2015, souligne la même source, le tribunal de Valenciennes avait refusé à deux couples de parents de nommer leurs enfants Fraise et Nutella. La justice a estimé que ces prénoms pourraient provoquer des « moqueries » ou des réflexion « désobligeantes » à l’égard de ceux qui les portent. La jeune Fraise a été rebaptisée Fraisine par ses géniteurs et la petite Nutella, Ella par l’officier d’état civil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *