Une banque russe prête 10 milliards d’euros « par erreur » à la Centrafrique

Une énorme erreur de transaction financière fait actuellement objet de débat entre la Centrafrique et la Russie. A en croire les informations parvenues à notre rédaction, VTB, le deuxième groupe bancaire russe a accordé par erreur un prêt de plus de 800 milliards de roubles (10,5 milliards d’euros) à la Centrafrique. La banque l’aurait fait savoir en réponse aux révélations de plusieurs médias

« Il s’agissait d’une erreur technique dans le codage des pays. VTB n’effectue absolument aucune opération avec la Centrafrique et nous n’avons pas d’exposition de ce volume dans ce pays », a expliqué la banque à travers un communiqué.

« Les rapports corrigés seront envoyés à la Banque centrale et mis à disposition de la presse », a-t-elle ajouté.

« A Bangui, le porte-parole du gouvernement de la RCA, Ange Maxime Kazagui, a déclaré qu’il n‘était pas au courant de ce prêt. Il a par ailleurs ajouté que s’il en existait, il serait difficile à rembourser, en raison notamment des principes de remboursement du FMI avec lequel le pays travaille actuellement », rapporte africanews.

Elvira Nabioullina, la présidente de la banque centrale russe, tout en confirmant les faits a parlé explique: « d’après nos informations, une erreur technique s’est produite ».

Très proche de la Centrafrique , la Russie apporte une formation à l‘armée centrafricaine et lui soutient en diplomatie pour parvenir à des accords de paix avec les groupes armés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *