Soum Bill: «Mon Confident» pour sonner un grand retour

Soum Bill de retour. L’ex-Salopard, signe son retour sur la scène musicale après une longue période de silence. Après l’album « Zougloumanity », l’enfant prodige de la musique ivoirienne revient avec du lourd.

Soumahoro Ben Mamadou sort dans quelques jours, son tout nouveau single baptisé : « Mon Confident ». Une nouvelle fois, le chanteur est allé dans le même registre que par le passé, le Zouglou. Les privilégiés qui ont déjà eu l’exclusivité disent déjà du bien de cette chanson.

Le public aura la chance de découvrir ce single titré « Mon Confident, mon Assassin » le 10 décembre prochain. La sortie de cet opus marque notamment les 25 ans de carrière du talentueux Zouglouman ivoirien.

Soum Bill, Un parcours atypique

En 1989, alors élève au collège, Soumahoro Ben Mamadou intègre un groupe d’ambiance facile (Groupe d’animation Urbain) Mini Choc et se dote de son nom de scène : Soum Bill, combinaison du diminutif de son nom de famille et d’un sobriquet que lui donnent ses amis. Une formation d’ « ambiance facile » qui anime manifestations funéraires, matches de football et autres manifestations socioculturelles.

Trois ans plus tard, avec des amis, il monte le groupe Les Garagistes, surfant sur la déferlante Zouglou qui fait rage dans le pays. Soum Bill, lead vocal, réalise l’album Enfant Chéri (titre composé par Soum Bill). Le succès n’est pas au rendez-vous. Toujours à la recherche de perfection Soum Bill décide donc de partir des Garagistes en 1993, en restant en bons termes avec les autres membres du groupe. Bloco et Collin, deux vocalistes avec qui il crée le groupe « Les salopards », une aventure où il entraîne Debengue, son vieux complice des Garagistes.

Malgré le succès du groupe, il se voit disloqué pour des problèmes de gestion chacun part de son côté. Bloco continue sa carrière en solo tout comme Soum Bill pendant que Debengue et Collin partent en Europe pour monter des affaires.

Soum Bill se lance ainsi dans une carrière solo. Un grand succès avec notamment le trophée des Kora Awards en 2003. Le chanteur vit depuis en France. Il annonce son arrivée dans les prochains jours à Abidjan pour la promotion de sa nouvelle chanson. Dans la capitale ivoirienne il va remettre les pendules à l’heure et personne ne sait à quel niveau il peut encore aller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *