Tunisie/Education/Grève des examens: les parents d’élèves appellent à un Sit-In pour demain matin

La grève à laquelle avaient appelé les enseignants tunisiens, pour le boycott des examens du 1er trimestre aurait été suivie par les enseignants. Du coté des élèves, on affirme que cela n’arrange pas leurs affaires, et ils l’auraient signifié à maintes fois, mais sans grands changements, ou bien sans que les enseignants ne revoient leur décision du boycott de ces examens du 1er trimestre.

 La situations est d’autant plus complexe, dans la mesure où devant l’insistance des enseignants à faire passer leur messages et leurs doléances, les choses ne s’arrangeraient point pour les élèves et leurs parents. Ces derniers l’auraient déjà signifié par décisions, allant jusqu’à fustiger les enseignants.

 Il faut dire que devant la persistance du syndicat des enseignants à ne pas reconsidérer leur décision de boycott des examens, et de poursuivre sur la même lignée, les parents d’élèves, excédés, ont décidé d’entrer en scène, pour manifester leur mécontentement de la prise en orage de leurs enfants.

« Ce n’est pas normal ce qui se passe. Les enseignants décident de boycotter les examens du 1er trimestre, mais jusqu’à quand vont-ils persister, sachant que l’avenir de nos enfants en dépens de ces examens. Nous estimons que cela n’arrange pas nos enfants, d’où leur avenir qui reste en jeu. Il faut que les choses s’arrangent dans le bon sens et que le syndicat des enseignants mette fin à cette grève, qui ne sera pas sans conséquences à l’avenir ». Ce sont là, les déclarations des parents d’élèves.

Ces derniers dans leur majorité, si ce n’est la totalité, réunis dans la coordination des « Parents en colère », ont appelé tous les parents d’élèves à observer un sit-in pacifique, demain Lundi, et ce à partir de huit heures du matin, devant tous les collèges et lycées du pays, pour manifester contre l’entêtement des enseignants à vouloir boycotter les examens, ce qui met en péril l’aboutissement de l’année scolaire en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *