« Togo mort » ou « campagne électorale », où se trouve l’intérêt du peuple ?

Demain mardi, débutera la campagne électorale pour les législatives du 20 décembre. Alors que les parties prenantes à ces élections se préparent activement, la coalition des 14 décrète la même journée « morte » sur toute l’étendue du territoire national. « Togo mort » demain 04 décembre, voilà l’essentiel du message de la C14 au cours de la grande marche pacifique samedi dernier, qui a connu la participation de plusieurs centaines de milliers de personnes. 

C’est clair comme l’eau de roche: la coalition des 14 partis de l’opposition ne prendra pas part aux législatives du 20 décembre. A travers de multiples manifestations, elle espère arriver à empêcher le processus en cours.

« La campagne sera bien aminée du côté de la coalition », a ironisé Brigitte Kafui Adjamagbo, la coordinatrice de la C14.

 » Ca, promet, au niveau de la coalition la campagne sera très animée », a-elle affirmé ce matin sur une radio privée de la place.

Pour rappel, le parti au pouvoir également, pour sa part, reste ferme sur sa décision avance bien-même unilatéralement sur les questions liées aux réformes.

« Les scrutins se tiendront le 20 décembre et gare à ceux qui viendront se mettre aux travers du processus », affrime le ministre de la sécurité Yark Damehane d’une part. Et la C14 qui se veut ferme pour sa part: « Nous empêcheront par tous les moyens la tenue de ses élections ».

Vu les positions « tranchées » des uns et des autres, l’on s’interroge: jusqu’où iront les protagonistes de la crise? Qui remportera ce bras de fer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *