Togo: les églises presbytérienne et méthodiste plaident pour le report des législatives

Les églises presbytérienne et méthodiste du Togo viennent de joindre leur voix à celle des évêques du Togo pour prôner la paix. Les hommes de Dieu déplorent les conditions « non consensuelles » dans lesquelles le peuple est appelé à s’engager dans un nouveau processus électoral « sans réformes » avec révision du fichier électoral par la CENI « sans participation inclusive ».

« Nous voudrions, au nom de la primauté de la paix, appeler les autorités compétentes à privilégier la recherche de solutions consensuelles et durables de la crise actuelle, à repousser de quelques mois les élections législatives prévues le 20 décembre », souhaitent les deux églises qui poursuivent: « Si elle était prise, une telle décision ne devrait pas être interprétée comme le signe d’une quelconque faiblesse, mais plutôt une preuve d’amour pour le peuple et une manifestation du sens de responsabilité e ceux-là qui sont aux affaire », dans une déclaration lue devant la presse.

« Un report de quelques mois des élections législatives donnerait, par ailleurs, une nouvelle occasion aux acteurs politiques, éventuellement avec l’aide des institutions religieuses, d’approfondir les dialogues pour lever les pesanteurs qui empêchent d’aller aux réformes et d’embrasser un processus électoral consensuel », ont-elle ensuite ajouté.

Par ailleurs,  les Églises Presbytérienne et Méthodiste souhaitent que l’on intériorise le principe que l’alternance politique ne débouche pas nécessairement sur « une chasse aux sorcières ».

Lire l’intégralité du message pastoral ici !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *