Buhari: un sosie ou un clone à la tête du Nigeria ?

Aussi loufoque que persistante, une rumeur sur la mort de Muhammadu Buhari  affole le web depuis plusieurs jours au Nigeria. La séquence qui fait interloquer est que le président nigérian serait remplacé par un sosie soudanais ou un clone. Des spéculations qui ont amené le concerné à démentir sa propre mort.

« C’est le vrai moi, je vous assure. Je vais bientôt célébrer mon 76e anniversaire et je continuerai à bien me porter », a déclaré le chef de l’Etat dans un communiqué, dimanche auprès de la diaspora nigériane, à Katowice, en Pologne en marge de la COP 24.

Et d’ajouter :  » Beaucoup de gens espéraient que je sois mort à cause de mes problèmes de santé ».

Totalisant plus de 500 000 vues sur Facebook, Twitter et YouTube, des théories affirment que le chef de l’État serait décédé, il y a plusieurs mois, et que la présidence mettrait désormais en scène un sosie, voire un clone.

Ces théories du complot prétendent même avoir identifié le présumé « jumeau », un ressortissant soudanais dénommé « Jubril », renseigne Jeune Afrique.

La crédulité des Nigérians trouve son fondement dans le fait qu’en Afrique, très peu d’État expose honnêtement les soucis de santé de leur dirigeant, voire leur décès.

Et pour preuve, écrit la même source, une très diplomatique « grippe aiguë » de l’Algérien Abdelaziz Bouteflika, en début de semaine, suscite toutes sortes de supputations.

De même, une photo inédite d’un Ali Bongo Ondimba convalescent, en compagnie du roi Mohammed VI, est scrutée sous toutes les coutures, pour déterminer si l’œil est vif, le sourire naturel et le bras dominant le bon…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *