Législatives au Togo: 850 candidats, 91 sièges, 14 jours pour convaincre !

La campagne électorale en vue des législatives du 20 décembre au Togo a démarré mardi en fanfares sur toute l’étendue du territoire national. A la veille de cette campagne, le Prof Kodjona Kadanga, le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), institution chargée d’organiser ces élections a adressé un message à tous les candidats en lice.

Au total 850 candidats sont en course pour les 91 sièges à l’Assemblée Nationale. Durant 14 jours, ils feront connaître leurs projets de législature et convaincre les potentiels électeurs.

Au cours de cette campagne, ils vont sillonner 30 circonscriptions en tenant des meetings et réunions dans le but de convaincre l’électorat.

Lire l’intégralité du message du président de la CENI

« Chères concitoyennes, chers concitoyens, la commission électorale nationale indépendante poursuit ses activités pour l’organisation et la supervision des législatives du 20 décembre 2018.

Conformément aux recommandations des chefs d’Etat et du Gouvernement de la CEDEAO du 31 juillet 2018, chacune des diligences ont été accomplies à ce jour avec beaucoup de célérité par la CENI et ses démembrements, balisant la voie à l’expression du suffrage universel par nos compatriotes en âge de voter.

Chères concitoyennes, chers concitoyens, en pareilles circonstances, il est une tradition pour les partis politiques et les regroupements de partis politiques ainsi que les candidats indépendants de faire leur profession de foi pour susciter l’adhésion du plus grand nombre d’électeurs à leurs causes, à leurs idées et à leurs visions.

Cette importante étape du processus électoral est encadrée par le décret portant ouverture et clôture de la campagne électorale du 8 novembre 2018.

Au terme de ce décret, la campagne électorale débute le mardi 4 décembre 2018 à 0 heure et prend fin le mardi 18 décembre 2018 à 23heures 59 min comme le prévoit le code électoral en son article 68.

Au cours de cette période, 850 candidats sur 130 listes vont sillonner 30 circonscriptions électorales pour tenir des réunions électorales diversifiées dans le strict respect des dispositions du code électoral.

Tout doit être mis en œuvre pour faire de la campagne électorale, une réussite dans la sécurité, l’apaisement, le calme et la sérénité.

Au demeurant, la CENI sait pouvoir compter sur l’engagement politique et citoyen des candidats et des électeurs, gage du raffermissement de notre démocratie et du triomphe de notre vivre ensemble dans la paix et l’harmonie.

Je ne saurais clore mon propos sans exprimer ma profonde gratitude d’abord au Gouvernement notamment pour les dispositions prises en vue de sécuriser le processus électoral et de garantir la libre circulation des candidats à l’élection dans leurs différentes circonscriptions électorales à travers le territoire national.

Ensuite, aux institutions de la République pour leur inestimable collaboration multiforme.

Enfin, à la Commission de la CEDEAO pour son accompagnement à travers les experts dépêchés à la CENI dans le but de contribuer à la transparence et à l’adhésion au processus électoral en cours.

Je vous remercie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *