TEF 2019: postulez et faites partie des 1000 autres bénéficiaires du programme !

L’appel à candidature pour les prochains entrepreneurs désireux d’intégrer le programme d’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu, TEF 2019, est prévu pour le 1er janvier prochain sur TEFConnect. Pour cette cinquième édition, la Fondation Tony Elumelu attend 1 000 autres candidats sélectionnés qui pourront rejoindre les 4 470 bénéficiaires actuels du programme.

Conscient de la potentialité des jeunes africains à la création et à l’entrepreneuriat, la Fondation Tony Elumelu a lancé son programme d’entrepreneuriat, un programme phare doté de 100 millions de dollars américains, visant à découvrir, sur une période de 10 ans, 10 000 start-up et entrepreneurs africains, avec des idées susceptibles de transformer le continent africain.

A terme, il s’agit concrètement d’investir dans des entreprises qui, ensemble, peuvent créer au moins 1 000 000 de nouveaux emplois et générer au moins 10 milliards de dollars de revenus annuels supplémentaires en Afrique.

Le programme est également un cadre qui permet les échanges entre entrepreneurs africains, dirigeants locaux et mondiaux du secteur public, investisseurs et partenaires de développement, rehaussant leur profil commercial, augmentant leurs opportunités tout en rehaussant le climat des affaires en Afrique.

Pour exemple, en juin 2018, la Fondation a organisé une séance interactive entre le Président français, S.E. Emmanuel Macron, et les jeunes entrepreneurs africains. En octobre 2018, la Fondation était fière de voir le Président du Ghana, S.E. Nana Akufo-Addo, et le Président du Kenya, S.E. Uhuru Kenyatta, prendre la parole devant les jeunes entrepreneurs africains lors de l’édition 2018 de son Forum d’Entreprenariat.

Le programme, il faut le souligner, est ouvert TEF est ouvert aux citoyens et résidents légaux de tous les pays africains, qui gèrent des entreprises (de moins de trois ans) basées en Afrique. Les idées commerciales qui n’ont pas encore été lancées sont également encouragées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *