Attentat de Strasbourg: ce que faisait l’une des victimes au moment de l’attaque, très émouvant !

Sortir prendre un verre dans un snake en bonne compagnie, c’est dans l’ordre normale des choses. Mais ne plus en ressortir « vivant », parait la chose la plus invraisemblable qui puisse arriver. Néanmoins, c’est ce qui est malheureusement  arrivé à l’une des victimes de la fusillade meurtrière de Strasbourg: un père de famille strasbourgeois. 

Un père de famille strasbourgeois. Il s’agit d’un client du restaurant la Stub, rue du Saumon, qui était « venu pour boire l’apéro » avec sa femme et leur fils, a confié à Franceinfo Jonathan, serveur dans l’établissement. Son client, « 45 ans, un homme marié, […] a payé. Sa femme [et son fils sont] allés aux toilettes, et lui est sorti. [L’assaillant] est arrivé et lui a tiré dessus », avant de partir en direction d’une rue adjacente. Le quadragénaire serait mort avant l’arrivée des secours, « 15 minutes après » avoir été touché. Il serait, selon les DNA, un ancien salarié du Crédit agricole à Strasbourg.

Anupong S., un touriste né en Thaïlande de 45 ans, a appris Le Parisien de source sécuritaire. Touché à la tête, cet homme de 45 ans n’a pu être ranimé par les services de secours. Il était en vacances avec sa femme. Selon plusieurs médias thaïlandais, le couple était arrivé lundi en France avec deux amis, et devait visiter Paris à partir de jeudi. La porte-parole du ministère thaïlandais des Affaires étrangères a assuré au média local PPTV que l’ambassade se chargeait d’accompagner l’épouse de la victime dans ses démarches.

Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *