Miss Univers: voici les 9 candidates africaines (photos)

Miss Univers sera connue dans quelques jours. Et en attendant la grande soirée finale prévue pour le 16 décembre prochain, les regards se tournent sur les détails qui resteront saisissants pour chaque édition. Entre coupe, beauté naturelle, tenue et autres les amoureux de cette compétition restent impatients à l’approche de l’instant fatidique.

Parmi les prétendantes à la couronne finale, 9 candidates sont issues du continent africain. De femmes ambassadrices qui sauront sans nul doute porter haut le flambeau du continent.

Miss Kenya : Wabaiya Kariuki

Wabaiya Kariuki est âgée de 22 ans, elle vient de terminer son diplôme en sciences actuarielles. Elle travaille dans une agence d’assurance en démarrage appelée Mule Insurance Agency Limited. En dehors de cela, elle est un mannequin de la haute couture et du commerce ayant collaboré avec plusieurs créateurs d’Afrique de l’Est et a été présentée dans certaines campagnes panafricaines en ligne.

Miss Nigeria : Lopez Aramide

Lopez Aramide, 21 ans, est titulaire d’un B.A. en histoire et en études diplomatiques.  Elle est une amoureuse de la mode et a une passion pour le chant. Dans ses temps libres, Lopez aime cuisiner de nouveaux aliments. La jeune fille est une vraie ambassadrice de la cause féminine, sa passion est d’éduquer les jeunes femmes en les apprenant à lire. Elle se décrirait le mieux comme une bonne auditrice et une femme globalement géniale. Si Lopez remporte la couronne cette année, elle aimerait aider les gens du monde entier.

Miss Afrique du Sud : Tamaryn Green

Tamaryn Green, âgée de 24 ans, a été couronnée Miss Univers Afrique du Sud 2018 le dimanche 27 mai. Au moment de remporter le titre, elle était étudiante en sixième et dernière année de médecine à l’université. Elle se spécialise en pédiatrie une fois qualifiée. Elle a toujours eu la passion de faire une différence positive et progressive dans la vie des autres.

Miss Zambie : Melba Shakabozha

Melba Shakabozha, 23 ans, est une radiologue qui agit actuellement en tant qu’ambassadrice d’un programme d’école pour orphelinat où elle encadre deux filles orphelines. Melba espère que son plaidoyer et son titre l’aideront à dispenser un enseignement supérieur aux enfants de l’orphelinat. Après avoir remporté le titre de Miss, Melba a pris la responsabilité de s’occuper de 82 enfants handicapés à Home of Hope. Melba espère rendre son pays fier tout en participant à la compétition internationale Miss Univers de cette année.

Miss Maurice : Varsha Ragoobarsing

Varsha Ragoobarsing, 28 ans, est une future entrepreneure et la fondatrice d’une organisation à but non lucratif qui s’occupe de l’éducation des enfants dans le besoin. Elle est titulaire d’un diplôme en administration des affaires et étudie actuellement à l’institut agréé des comptables en management. Varsha a surmonté la dyslexie avec son esprit de combat et avec le soutien de ses parents. Elle a beaucoup appris de ses échecs, mais sa persévérance et sa détermination l’ont aidée à transformer ses échecs en succès.

Miss Namibie : Selma Kamanya

Selma Kamanya est une étudiante de troisième année âgée de 21 ans qui poursuit actuellement ses études de baccalauréat en économie. La Miss travaille en tant que trader Forex à temps partiel et poursuit cette carrière depuis trois ans. Avec son poste, elle entend apprendre aux femmes à générer leur propre richesse et à améliorer leur vie et celle de leurs familles. Selma espère que son pays sera fier du concours Miss Univers de cette année.

Miss Angola : Ana Liliana Aviao

Ana Liliana Aviao, 24 ans, est née en Angola et a grandi aux Pays-Bas. Elle est en train de finaliser son baccalauréat en commerce international et gestion. Elle souhaite utiliser son diplôme pour devenir entrepreneur dans les marchés émergents. Elle est actuellement co fondatrice d’une ONG récemment créée qui a pour objectif de mettre en relation les petites entreprises angolaises à la recherche de capitaux et les investisseurs néerlandais afin de saisir les opportunités d’investissement à l’étranger.

Miss Egypte : Nariman Khaled

Nariman Khaled est un joueuse de ukulélé et étudiant en Business Information Systems de 22 ans. Elle s’intéresse aux projets volontaires et aux projets impliquant des ONG en Égypte et hors d’Egypte, comme l’Inde. Dans ses temps libres, Nariman espère rendre son pays fier du concours Miss Univers de cette année.

Miss Ghana : Akpene Diata Hoggar

Akpene Diata Hoggar, âgée de 25 ans, est un mannequin, une blogueuse et une entrepreneuse diplômée en informatique de gestion de l’Université Ashesi. Elle est originaire de Tefle mais est née et a grandi à Akatsi, tous deux dans la région de la Volta au Ghana. Akpene parle couramment l’anglais, l’ewi et un débutant en twi, gonja et français. Alors qu’elle était bénévole pour des programmes d’enseignement et de mentorat, sa passion pour le leadership de service et la création d’un impact social était née. Elle croit fermement que les femmes et la jeunesse sont des moteurs du développement économique.

Ce 16 Décembre, elles vont chercher à faire briller le continent comme l’a fait en 2017 Demi-Leigh Nel-Peters de l’Afrique du Sud et Leila Lopes (Angola) en 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *