Showbiz: Dj Arafat a-t-il réellement poignardé sa mère ? La version surprenante de l’artiste

La mère de Dj Arafat, accuse son fils de l’avoir poignardée. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, Tina Glamour mal en point, assise dans une chaise roulante à l’hôpital, révèle que son fils Arafat Dj l’a poignardée. Une grave accusation qu’elle répète à plusieurs reprises.

Une nouvelle affaire qui vient s’ajouter aux frasques déjà enregistrés par le chanteur durant cette année 2018. Au sein de la famille du showbiz de Côte d’ivoire et des amoureux de la musique en général, les avis sont partagés. Entre ceux qui doutent de la véracité de ces accusations et ceux qui croient dur comme fer, les discussions sont houleuses.

Pour les fans d’Arafat, pas question de croire un seul instant à l’accusation de Tina Spencer. Ces derniers dévoilent une autre version. La mère de leur star, ce serait invitée ivre au domicile de son fils. Celui-ci célébrait l’anniversaire de la mère à sa fille RAFNA. Selon la version des fans, Tina Spencer en colère s’est mise à tout casser dans la maison d’Arafat. Elle est finalement tombée sur une table vitrée quand son fils a voulu la maîtriser. Résultat, Tina se serait blessée au postérieur.

Faut-il croire à la version de la mère ou des fans ? Le principal accusé n’a pas tardé à réagir. Dans une déclaration énigmatique, Dj Arafat voit plutôt dans cette autre polémique des mains occultes. Il pointe un doigt accusateur sur ses détracteurs.

« La chine, les ennemies utilisent même ce que j’aime pour gâcher la sortie de notre album et notre concert du 29 décembre. Alors restez concentrés et achetez vos tickets. Préparez vos cartes bleues pour acheter l’album « Renaissance » . Sachez que Dieu est Dieu et il n’abandonne jamais ses fils bénis », a laissé entendre le Daishikan.

Les rapports entre le chanteur et sa mère ont toujours été assez agités. Ces dernières accusations arrivent à un peu plus de 10 jour de son concert qu’il espère grandiose dans la capitale ivoirienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *