Législatives au Togo: « Espérance pour le Togo » félicite la population pour le boycott et son calme

Les Togolais se sont rendus jeudi aux urnes pour les élections législatives. Malgré les appels au report des leaders politiques, autorités religieuses et acteurs de la société civile, le processus électoral est sur le point d’arriver à terme. Le mouvement des Forces Vives  » Espérance pour le Togo » qui avait appelé la veille, la population à ne pas aller voter le 20 décembre et à ne céder à aucune provocation de quelque nature que ce soit, a félicité la population pour son boycott, son courage et sa détermination. Ceci à travers un communiqué publié le même jour. 

Voici le communiqué du  mouvement des Forces Vives  « Espérance pour le Togo » du Père Affognon

PEUPLE TOGOLAIS 

Aujourd’hui, tu as montré ton génie, aujourd’hui tu as montré ce que tu veux en vérité, aujourd’hui cette locution autrefois mise dans la bouche de n’importe qui, dans n’importe quelle circonstance, tu lui as donné son vrai sens: « Peuple profondément épris de paix l ».

L’histoire retiendra en effet, qu’on t’avait tendu un piège : alors que tu avais renouvelé ta confiance à la CEDEAO, et notamment au Comité de suivi de la Feuille de route qu’elle-même a élaborée et à ses facilitateurs, malgré les appels de la société civile, des églises catholique et protestantes, des responsables musulmans, des partis de la coalition des 14, des togolais de la diaspora, le gouvernement soutenu par tous ceux qui sont restés sourds à ces appels, a maintenu la date du 20 décembre 2018 pour des élections législatives sans réformes préalables. Tu n’avais que deux choix, soit aller docilement à ces élections, soit répondre violemment non, alors encore une fois, le vieux schéma reprenait, violences, contestations, négociations et accord non appliqué … La majorité retourne alors à la misère et la minorité à ses milliards …

Mais voilà tu avais dit, « Plus jamais ce cycle infernal! » et tu viens de leur montrer: non seulement apparemment très peu de citoyens sont sortis pour voter, mais il n’y a pas eu de violence … Tel est pris qui croyait prendre. Tu as gagné. Tu veux, et la liberté, et la paix. Tu viens de les gagner toutes les deux!

Dans quelques heures, il y aura bientôt des messages de ceux qui vont vouloir voler cette victoire : on parlera de participation importante, on célébrera une nouvelle assemblée législative, à qui on donnera la tâche de tracer le cadre pour imposer encore à ta tête ceux que tu n’auras pas choisis. Mais n’oublie pas, aujourd’hui 20 décembre 2018, tu as montré ton génie. Tu as redressé la tête, c’est pour ne plus jamais la courber. Tu as retrouvé ta dignité.

Aujourd’hui nous pouvons dire « Je suis togolais et fier de l’être ». Non seulement, nous avons reconquis notre liberté, mais aussi notre unité, car, c’est tous ensemble que nous avons réussi, femmes et hommes, jeunes et vieux, de toutes les régions du pays, de toutes confessions religieuses, de toutes couches socioprofessionnelles, nous avons définitivement dit non et à l’injustice et à la violence.

Aujourd’hui nous disons merci à tous tes fils qui ont sacrifié leurs biens, leur tranquillité, leur temps, leur santé dans ce long combat qui dure depuis des décennies; Nous commençons par nous recueillir en mémoire de tous ceux qui ont perdu leur vie jusqu’à ce mois de décembre 2018. Nous aurons le temps de mieux les célébrer, plus tard, car c’est maintenant que le vrai combat commence, il ne s’agit pas pour toi de t’arrêter là, car ceux qui ne veulent pas le bien commun n’ont pas encore baissé les bras, reste donc vigilant. Mais maintenant tu as fait connaître ta détermination, désormais on comptera avec toi.

Peuple togolais, merci! Le 20 décembre 2018, qui devait être un jeudi noir, tu l’as transformé en un jour de victoire. Merci.

Je suis togolais et fier de l’être!

Fait à Lomé le 20 décembre 2018

La coordination

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *