RDC : Ces personnalités qui ont été primées en 2018

L’année 2018 a été particulièrement glorieuse pour beaucoup de Congolais qui se sont démarqués de la meilleure des façons dans leurs différents domaines. A travers leurs différentes actions ou réalisations, ils ont forcé le respect en RDC et dans le monde. En 2018, ces personnalités ont été honorées sous diverses formes en recevant des prix, en étant promues à de nouveaux postes de responsabilités ou en figurant sur de prestigieuses listes.

Denis Mukewege : Le Prix Nobel de la Paix

Denis Mukewege  est incontestablement la personnalité phare de 2018. Le gynécologue congolais a reçu le prestigieux prix le lundi 10 décembre à Oslo. Il a été récompensé pour ses efforts visant à mettre fin à l’utilisation de la violence sexuelle comme arme de guerre et de conflit armé. Gynécologue et Médecin Directeur de l’hôpital général de référence de Panzi dans la ville de Bukavu (est de la RDC), le docteur Mukwege soigne les femmes victimes de viol et de violences sexuelles dans cet hôpital qu’il a créé en 1999.

Noella Coursaris Musunka  : Ingénieure de l’année et inventrice révolutionnaire

Le 15 novembre 2018 la scientifique congolaise a reçu le prix de l’ingénieure à Toledo aux USA, décerné par l’Institut des ingénieurs électriciens et électroniciens. En 2018 la professeure Ngalula Mubenga a inventé la technologie mondiale et révolutionnaire « Bi-level Equalizer », un égaliseur de batteries à Lithium-Ion, utilisées pour les voitures électriques et hybrides, les réseaux électriques, les satellites et dans le domaine aérospatial. « Bi-level Equalizer » permet d’équilibrer les cellules de batteries connectées en série et augmente la capacité de la batterie de plus de 30% ainsi que sa longévité.

Noella Coursaris Musunka  : Top Model engagée dans l’éducation des jeunes filles

La fondatrice et présidente de la Fondation Malaïka a reçu un prix le 1er décembre dernier à Johannesburg lors de la célébration du centenaire de Nelson Mandela. Ce prix lui a été décerné en reconnaissance du travail qu’elle accomplit avec la Fondation Malaïka notamment dans l’éducation des jeunes filles. Depuis 11 ans, via sa fondation, Noella Coursaris Musunka oeuvre à l’amélioration des conditions de vie des jeunes filles, à travers des programmes éducatifs et de santé, dans la cité de Kalebuka, situé dans la province du Katanga (sud-est) en RDC.

Gisèle Mwepu: l’influente femme dans le business

La congolaise a remporté le prix panafricain «pour les femmes les plus influentes d’Afrique dans le secteur des entreprises et des gouvernements» dans la catégorie « services financiers », qui lui a été décerné le samedi 20 octobre à Accra au Ghana. Basée en Suède, Gisele Mwepu est la fondatrice de la société de services financiers « Okapi Finance International », entreprise créée en 2011 et opérationnelle notamment au Kenya, au Botswana, au Ghana, en Ouganda, au Nigeria et bientôt en RDC. La valeur de l’entreprise est évaluée entre 50 et 100 millions d’euros.

Fally Ipupa  : Champion des Afrimma Awards

L’artiste congolais a remporté trois prix lors de la quatrième édition des « Afrimma Awards 2018 » organisée, le 7 octobre, à Dallas aux USA  : meilleur artiste du continent, Leadership Awards et meilleur artiste masculin d’Afrique centrale.

Dieudo Hamadi  : Le cinéaste du réel

Habitué des prix, le cinéaste congolais a remporté le trophée francophone du long métrage documentaire, grâce à son film «  Maman Colonel  ». Le prix lui a été décerné lors de la 6ème cérémonie des trophées francophones du cinéma, organisée le samedi 8 décembre 2018 à Saint-Louis au Sénégal. Dieudo Hamadi est l’auteur des documentaires primés « Atalaku » et « Examen d’Etat ».

Véronique Tshanda Beya Mputu : la Félicité

L’héroïne du film ‘’Félicité’’, du réalisateur sénégalais Alain Gomis, a remporté le trophée francophone de l’interprétation féminine lors de la 6ème cérémonie des trophées francophones du cinéma, organisée le samedi 8 décembre 2018 à Saint-Louis au Sénégal. Il s’agit de son premier rôle au cinéma.

Gourmets d’or et d’argent

Par ailleurs, deux marques de café congolaises ont été lauréates des Gourmets d’or et d’argent. Le café Ntaga du Nord-Kivu et le café Lacus du Sud-Kivu, des produits de la fondation d’appui intégral pour la promotion agricole (Fapa), ont respectivement remporté les prix lors de la quatrième édition du « Concours international des cafés torréfiés à l’origine » qui s’est déroulée à Paris, le 23 octobre dernier, organisée par l’Agence pour la valorisation des produits agricoles (Avpa).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *