Serge-Olivier Nzikoue : le cerveau gabonais de la sécurité des transports

Serge-Olivier Nzikoue inscrit son nom dans le livre d’or. Il est devenu cette année 2018, le premier gabonais à rejoindre le Conseil national américain de la sécurité des transports.

C’est dans une position stratégique d’enquêteur  auxiliaire que Serge-Olivier Nzikoue a rejoint l’agence. Un poste qui fait automatiquement de lui, le premier gabonais enquêteur assermenté dans les incidents et accidents qui surviennent dans l’aviation civile.  Serge Olivier est pilote et fonctionnaire à la présidence de la république du Gabon, détaché au ministère des Transports.

Dans son pays, l’homme a considérablement franchi les étapes pour devenir également le premier pilote gabonais à avoir intégré le groupement aérien présidentiel de la Garde républicaine (GR) au Gabon. Et c’est avec beaucoup de joie que Dennis Jones, directeur de l’agence lui a fait part personnelement de son admission au sein du Conseil national américain de la sécurité des transports à Dallas, aux Etats-Unis. Une nouvelle étape pour ce spécialiste qui reste toujours ambitieux.

Dans son pays, cette nouvelle position stratégique est saluée par les premiers responsables qui espèrent trouver en lui une source d’inspiration pour la jeune génération montante. Une raison bien fondée pour le pays aussi de solidifier son assise dans le domaine de la sécurité des transports.

Le Conseil national américain de la sécurité des transports est en fait une agence indépendante américaine. Elle a été créée en 1967, et a pour mission d’enquêter sur les accidents aéronautiques, routiers, ferroviaires et maritimes.

Depuis sa création en 1967, le Conseil national américain de la sécurité des transports a déjà réalisé 124 000 enquêtes sur les accidents et a proposé 12 000 recommandations dont 82% ont été acceptées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *