Cyclisme: en 2018, le vélo béninois a refait surface

Clap de fin pour la saison sportive au niveau du cyclisme béninois. Le 22 décembre dernier, des courses élites et ordinaires ont été organisées à Lokossa pour marquer cette apothéose. L’année s’achève avec un sentiment mitigé et des réelles résolutions pour l’année à venir.

Les catégories des hommes et femmes étaient toutes concernées par cette compétition. Au final, Emmanuel Sagbo chez les hommes et Chantal Vidognonlonhoue chez les dames sont été sacrés. Au-delà de cette joie du sacre final c’est l’heure du bilan pour le cyclisme béninois qui visiblement n’a pas brillé cette année.

Depuis quelques années, les coureurs béninois au fond du trou. Conséquence du manque de projet et d’une organisation approximative. En 2018, même s’ils n’ont pas remporté des victoires retentissantes aux différents tours cyclistes auxquels ils ont participé, le béninois sont restés dans le coup.

Ce qui fait croire certains observateurs que les coureurs béninois ont refait surface. Ceci grâce à la politique de jeunesse et de l’excellence mise en place par le nouveau comité, conduit par Romuald Hazoumè.

Après avoir marqué le retour du Bénin sur les routes à plusieurs Tours (Cote-d’Ivoire , Rwanda, Érythrée, Burkina-Faso …), les ambassadeurs du Bénin ont terminé en beauté leur saison avec Lokossa.

 « La FBC est décidée à faire du cyclisme féminin son cheval de bataille. Alors dès le début de l’année 2019, les meilleures filles vont avoir un suivi particulier. Le Bénin comme c’est le cas chez les hommes va marquer sa présence aussi chez les dames sur les compétitions. Ceci pas sans l’accompagnement du Gouvernement du Sponsor principal La Sobebra. », a soufflé à beninwebtv un membre du comité exécutif.

En 2019, le Bénin espère jouer les premiers rôles sur son propre tour longtemps apprivoisé par les européens, les Burkinabé et les Ivoiriens. Une nouvelle génération de jeune coureur et en pleine montée en puissance et pourra selon certains faire vibrer les amoureux des pistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *