Sénégal: être candidat à la présidentielle ou renoncer à sa nationalité française, le choix surprenant de Karim Wade

Karim Wade devrait « obligatoirement » renoncer à sa nationalité française. La condition sine qua non pour prétendre à la magistrature suprême, comme le stipule
la loi sénégalaise. Laquelle exige d’être exclusivement de nationalité sénégalaise. Eh bien, le choix du fils de l’ancien président Abdoulaye Wade ne s’est pas fait attendre

A en croire Koaci.com, le candidat du Parti démocratique sénégalais en vue de la présidentielle du 24 février 2019, a adressé une lettre aux autorités françaises pour demander à être déchu de sa nationalité française.

La même source rapporte que les autorités de France ont accédé à la requête de Karim Wade.

Ce qui devrait permettre à Karim Wade d’obtenir un certificat de nationalité sénégalaise pour compléter son dossier de candidature qui a été déposé au Conseil constitutionnel.

Il est à noter tout de même que son inscription sur la liste électorale lui a été refusée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *