Donel Jack’sman: traité de « sale Noir » à Nice, l’humoriste prend cette décision inattendue

Là où tout a commencé, eh bien c’est là où tout doit se terminer. Ainsi en a décidé Donel Jack’sman, traité de « sale Noir » en plein spectacle fin décembre dans un théâtre de Nice. Contre toute attente,
l’humoriste d’origine camerounaise a annoncé lundi qu’il retournerait y jouer fin janvier, au profit d’associations de lutte contre le racisme, rapportent plusieurs médias français.

Cet humoriste de 37 ans qui a grandi à Villiers-le-Bel (Val d’Oise), souligne Le HuffPost, avait reçu des centaines de messages de soutien après avoir posté une vidéo de son spectacle le 23 décembre au Théâtre de la Cité à Nice.

On y entend une voix le traiter à trois reprises de « sale Noir », après une réplique sur le fait qu’un spectateur assume son vote pour le Front national (ancien nom du Rassemblement national).

Le racisme est un fléau qui doit concerner TOUT le monde ! Je reviendrai jouer à Nice le 27 janvier et le 1er fevrier à la Cigale !
Tous les bénéfices seront reversés à des associations qui luttent contre le racisme et les discriminations 🙏🏿https://t.co/Zy9ZJ3ETgS pic.twitter.com/AQ04G7UbDu— Donel Jack’sman (@DonelJacksman) 7 janvier 2019

Donel Jacks’man, qui avait salué après les faits la « prise de conscience du peuple français » au sujet du racisme a depuis porté plainte, comme il l’avait annoncé, pour « injure publique » raciste, auprès de la police parisienne, et en a posté le récépissé sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *