Daniel Sohlou Tiou: le génie togolais au service des agriculteurs

Daniel Sohlou Tiou œuvre quotidiennement dans le but de facilité les travaux des agriculteurs de son pays le Togo. Parmi ses plus grandes réussites, le porte-monnaie électronique (AGRIPME) lancé par l’Etat togolais.

 Il est l’un des concepteurs de cet outil qui permet aux autorités de mieux subventionner l’achat des engrais aux petits producteurs.

« Chaque agriculteur enregistré disposait de la subvention du gouvernement et pouvait facilement acheter son engrais. Il faut noter que cette application a vraiment boosté les achats », explique Daniel Sohlou TIOU à Agridigitale.

Cet ingénieur en poste à Togo cellulaire, opérateur principal de téléphonie mobile du Togo reste satisfait de l’impact de sa trouvaille mais également très ambitieux.

« Le bilan est globalement positif avec plus de 100 mille agriculteurs utilisateurs sur le réseau Togocel. Les attentes sont comblées, mais les années à venir on souhaite atteindre plus de 300 mille agriculteurs enregistrés », a-t-il ajouté.

Dans ses activités quotidiennes cet ingénieur de conception en génie électrique nourrit un grand rêve qu’il espère voir un jour réalisé. Il s’agit notamment de l’installation au Togo d’une usine de transformation locale de l’huile de tournesol.

L’homme est très motivé par les qualités que beaucoup attribuent à cette huile sans cholestérol notamment conseillée aux diabétiques.

« C’est une culture très rentable mais ignorée de beaucoup de togolais.  Le test a commencé sur 100m2 cette année dans ma clôture avec arrosage pour voir les rendements. Après les tests de productivité, avec un budget de 10 millions, je vais faire un forage alimenté en solaire et louer un tracteur pour démarrer », a-t-il indiqué au média.

Dans l’ensemble, l’homme est tenté par le secteur agricole. Il espère produire des plantes de tournesol et de la citronnelle sur ses 2 hectares qu’il a acquis dans la préfecture de Vo.

Beaucoup de projets fourmillent dans la tête de ce génie qui n’a pas encore fini de surprendre notamment, la conception de robots, d’applications utiles pour l’agriculture.

Comme secret de sa réussite, la passion et la détermination. Un exemple pour la jeune génération. « Aux jeunes, je demanderai de travailler avec passion pour ce que l’on aime car rien de beau et de grand ne se fait sans la passion, à la fin, ils verront le résultat. Quel que soit le métier que chacun souhaite faire, il faut le faire avec tous les soins possibles et mettre de la passion ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *