Présidentielle au Nigeria: Buhari fragilisé, Bola Tinubu, l’architecte de sa victoire en 2015, à la rescousse

Réalisme politique oblige, l’heure est au rapprochement. Alors que la présidentielle du 16 février prochain s’annonce très serrée au Nigeria, le président sortant resserre les rangs autour de lui. Bola Tinubu, le faiseur des rois yoruba, est rappelé de nouveau pour être aux manettes de la campagne électorale en vue de la « réélection » de Muhammadu Buhari. Une mission assez délicate mais pas impossible pour le patron du All progressive Congress (APC).

En effet, au cours de l’exercice de son premier mandat, lequel s’achève dans quelques jours, le chef de l’Etat a été longtemps malade et souvent absent.

Vu la déception des Nigérians, ce dernier ne peut donc pas se prévaloir d’un bilan glorieux.

Que ce soit en matière de sécurité, de croissance économique ou de lutte contre la corruption, « Baba go slow », comme l’appellent les Nigérians, est sous pression.

Même si des rumeurs évoquaient des bisbilles entre le dirigeant nigérian et l’ancien gouverneur de Lagos, l’heure est venue de serrer les coudes pour
livrer une bataille sans merci à Atiku Abubakar, un rival de taille.

Homme clé du scrutin de 2015, Bola Tinubu avait à l’époque permis au candidat du Nord de bénéficier du large bassin de voix du Sud-Ouest, bastion historique de l’APC, renseigne RFI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *