Farmcrowdy: la start-up nigériane bientôt au Mali et au Ghana

Farmcrowdy veut à tout prix conquérir le reste du continent. C’est une start-up qui vise à soutenir les paysans à travers l’introduction de nouvelle forme de financement. Le succès de ses initiatives au Nigéria permet à la startup de penser à une extension vers des pays comme le Mali et le Ghana.

La start-up nigériane Farmcrowdy devrait bientôt étendre ses activités au Mali et au Ghana. C’est Jeune Afrique qui révèle cette information. Le succès de l’entreprise au Nigéria est sans égal. Farmcrowdy a permis par exemple l’accessibilité au financement de plus de 7 500 acres de nouvelles fermes au Nigeria.

Il y a deux ans, la start-up a fait un constat qui l’a lancé dans son engagement en faveur des agriculteurs. « Près de 38 millions de petites exploitations agricoles au Nigeria ont d’énormes besoins de financement, de formation et de structuration. La start-up propose à tout un chacun – généralement des actifs citadins âgés de 25 à 40 ans – de financer une ferme sur un cycle de récolte, moyennant un retour sur investissement annuel de 22 à 35 %. », indique le magazine

Selon les études de l’entreprise, les agriculteurs trouvent leur profit grâce aux sponsors qui également trouvent un bon moyen de ne pas perdre.

« 71 % des sponsors choisissent de financer une 2e récolte, en quintuplant leur mise, tandis que ceux qui investissent pour une troisième saison multiplient leur investissement par 10 », note encore Jeune Afrique.

Farmcrowdy a investi plus de $ 7 millions en deux ans, accompagnant 8 000 fermiers, surtout de petits agriculteurs, cultivant 8 500 ha dans 10 Etats au Nigeria. En 2018, sa croissance a été de 188 %. Désormais ce sont les agriculteurs du Mali et du Ghana qui pourront bénéficier de ses activités.  

Fondé en 2016, Farmcrowdy est la première plateforme numérique d’agriculture du Nigéria. Dans ses actions, elle vise une augmentation de la production alimentaire en mettant en relation les sponsors et les agriculteurs. Elle espère ainsi encourager également les jeunes à s’investir dans ce secteur. En 2018, le succès de l’initiative a été salué par le prix Digital Business of the year place au Global Business Awards (GABA) qui a eu lieu à Addis Abeba en Ethiopie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *