Togo: vers l’éclatement de la C14 ? Mme Adjamagbo montre des signes…

Pour ne pas évoquer la « C13 », puisque Tchassona-Traoré (MCD) a affirmé le week-end écoulé ne plus faire partie de la coalition…comment se porte exactement la C14 ? Se demandent beaucoup de Togolais. Si les uns se posent cette question, bien d’autres sont plutôt certains que le regroupement ne compte plus que quelques heures avant sa dissolution. L’alternance, bilan de 2018, l’avenir de la coalition, le divorce avec le MCD… la coordinatrice de la coalition, Mme Adjamagbo-Johnson de nouveau sans langue de bois.

La lutte qui a débuté en août 2017, selon Brigitte Adjamagbo-Johnson a plutôt permis une cohésion de groupe qui, aujourd’hui inquiète plus que jamais le régime.

« Il y a des acquis, qui sont des acquis d’étape. Aujourd’hui, nous avons des acteurs politiques qui sont déterminés, qui sont restés ensemble, malgré toutes les manœuvres qui ont été déployées pour les diviser, au point où l’adversaire qui s’est fixé cet objectif, n’arrive même pas à s’expliquer cette cohésion. Aujourd’hui, il faut la renforcer », a lancé la coordinatrice de la C14 à ceux qui se réjouissent des malentendus que connait le regroupement.

Dans son bilan, Mme Adjamagbo n’a pas manqué de reconnaitre les erreurs qu’ils ont connues dans la lutte. Mieux que de s’attarder sur ces erreurs, elle préfère avancer et dit-elle, « tout y est pour que ces avancées soient connues en 2019 ».

« Il y a eu des erreurs, il y a eu des faiblesses, mais l’essentiel est là pour qu’en 2019, nous puissions réaliser des avancées. Nous sommes restés soudés. Nous avons pu constater que le peuple lui-même, est resté déterminé pour soutenir les actions de la coalition en laquelle, il se reconnaît. Ceux qui demandent à en voir les preuves, n’ont qu’à se référer à ce qui s’est passé le 20 décembre dernier », a-t-elle ajouté.

L’alternance, c’est pour 2020, rassure la secrétaire générale de la CDPA.

« L’alternance que les togolais veulent et qui passe par les réformes, nous sommes en mesure de dire que nous l’aurons au plus tard en 2020 », affirme-t-elle avec conviction.

Interrogée sur la position de Me Mouhamed Tchassona-Traoré, président du Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD) dans la coalition ou pas, Brigitte Adjamagbo-Johnson répond:

« Nous ne voulons pas perdre notre temps à régler des problèmes de dissensions artificielles, alors que nous avons des tâches essentielles à conduire pour arriver à l’alternance. C’est un débat qui pour nous, n’a aucun intérêt».

One thought on “Togo: vers l’éclatement de la C14 ? Mme Adjamagbo montre des signes…

  1. Pensez plutôt à passer le témoin à des leaders de la société civile sûrs et mettez-vous en retrait actif. Plus de clairvoyance; changez complètement d’objectifs et de paradigme. Le ticket gagnant c’est: Révolution,
    Transition, Refondation.

    Seul le peuple est fort, la patrie ou la mort, nous vaincrons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *