Ighalo: ce projet social de la star qui séduit au Nigeria

Ighalo a toujours le cœur au Nigeria. L’international Nigérian n’hésite pas à s’investir dans l’épanouissement des couches vulnérables dans son pays. Même s’il évolue loin, en Chine, l’attaquant a ouvert un orphelinat dans sa ville natale.

Et pourtant, c’est depuis ses 17 ans qu’il a quitté le Nigeria. Loin de son pays, le footballeur nigérian s’est forgé une réputation internationale à travers ses passages dans plusieurs pays notamment l’Angleterre, Norvège, Italie, Chine. Malgré ce succès, le joueur de Changchun Yatai (Chine ) n’a pas oublié ses racines.

C’est en décembre 2017 que l’Orphelinat Ighalo a été ouvert à Ijegun, une banlieue pauvre du nord de Lagos. C’est près de là que la star nigériane a grandi.

« La vie était difficile en grandissant à Agejunle et je me suis promis que si je pouvais faire une percée, je redonnerais à la société qui m’a façonné. Les défis de la vie étaient assez durs même avec les deux parents à mes côtés. Il va sans dire que les orphelins ont encore le sourire et cela me réjouis de savoir que la vie m’a offert ce rare privilège d’être le phare de leur vie » a indiqué le joueur, âgé de 29 ans, sur le site de la Fondation.

Dans la concrétisation de ce projet social , Ighalo aurait dépensé 500 millions de nairas nigérians, environ 1 million de £ surtout pour la construction de la maison. La structure accueille entre 30 et 40 enfants et dispose d’appartements séparés pour les garçons et les filles. Les bébés sont également accueillis et leur éducation sera assurée jusqu’à l’âge de 18 ans. Etudes et sports, rien n’est négligé.

« J’espère que la vie changera, que les buts et objectifs de l’orphelinat seront pleinement atteints et que les enfants qui seront les leaders de demain seront préservés. »

Depuis deux ans donc, les enfants sont gérés dans cet orphelinat qui traduit la générosité et l’amour de la star pour sa localité. Une partie de son salaire est donc consacré à ce projet social qui lui tien à cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *