Di Maio: « La place des Africains est en Afrique et non au fond de la Méditerranée »

Crise migratoire en toile de fond. Le vice-président du Conseil italien a vertement chargé la France face aux centaines de migrants qui meurent en haute mer au quotidien. Luigi Di Maio a accusé l’État français d’être à l’origine de l’immigration. Il a par ailleurs demandé des sanctions de l’Union européenne contre ce pays qui « colonise l’Afrique et qui appauvrit ses États ». 

« Si aujourd’hui les gens partent d’Afrique, c’est parce que certains pays européens avec la France en tête n’ont jamais cessé de coloniser des dizaines d’États africains », a souligné Luigi Di Maio.

Pour ce dernier, « la place des Africains est en Afrique et non au fond de la Méditerranée ».

Une déclaration des plus fracassantes qui vient une fois de plus, jeter du froid sur les relations entre Paris et Rome, lesquelles sont déjà tendues depuis l’arrivée au pouvoir de l’extrême en juin 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *