Togo/Agoè: « Ma patronne me harcelait, j’ai démissionné, aidez-moi à trouver un nouveau job »

Dans la société bien souvent, il y a de ces histoires qui vous laissent perplexe. Et pourtant, il vous suffit de sortir de votre coin, tendre une oreille attentive à qui bien veut vous raconter son histoire pour se rendre compte qu’il y en a de ces faits bien réels. Si le harcellement professionnel est bien souvent attribué aux hommes, Antoine, apporte la preuve que le contraire n’est pas tout autant exclus. Le malheureux s’est vu obligé de démissionner de son poste de cuisinier suite aux harcellements de son employeur. Les faits se sont produits à Agoè, banlieue nord-ouest de Lomé, la capitale togolaise.

Lisez, il vous raconte son histoire !

Mon nom est Antoine et j’ai 28 ans. J’étais employé comme cuisinier dans un restaurant. Ma patronne a ouvert son restaurant, et elle cherchait un cuisiner. Mon ami m’a parlé de l’offre d’emploi et j’ai postulé. Pendant l’entretien d’embauche, elle ne cessait de me dire que la photo sur mon curriculum vitae était trop belle. Comme j’avais vraiment besoin d’un emploi, j’ai ignoré ce qu’elle disait et j’ai tout fait pour ne pas que la conversation dérape.

Elle m’a donné le poste. Le premier jour de travail, je suis venu en retard parce que ma femme était malade. J’ai donc expliqué la cause de mon retard à ma patronne, elle était très en colère. Je pensais même qu’elle allait me renvoyer.

J’ai expliqué la situation à mon ami, il m’a dit qu’elle avait un fort tempérament. Pour éviter le renvoi, je me suis excusé. A la fin de la journée, elle m’a félicité et elle m’a dit que tous les clients avaient apprécié mes recettes et les différents repas servis.

Elle était tellement contente qu’elle m’a donné une avance sur mon salaire du mois. En sortant de son bureau, elle m’a tapoté les fesses et elle m’a dit à demain. Ce fut un choc pour moi, vu que je suis une personne très timide.

J’ai commencé à l’éviter mais un jour, elle m’a appelé dans son bureau et elle m’a demandé si je la trouvais belle. J’ai esquivé la question en prétendant qu’il y avait beaucoup de clients. Le soir, elle est venue dans la cuisine et a attendu que tout le monde parte pour me tapoter les fesses. Je lui ai demandé d’arrêter et elle a osé me supplier à genoux de coucher avec elle. J’ai refusé et j’ai démissionné.

Qu’auriez vous fait à ma place ? Aidez-moi à trouver un nouveau emploi SVP!

3 thoughts on “Togo/Agoè: « Ma patronne me harcelait, j’ai démissionné, aidez-moi à trouver un nouveau job »

  1. T’as bien fait,l’amour ne se partage pas,du coup c’est Dieu seul qui sait ce qui était arrivé donc il y’a pas de soucis ,sache que quand Dieu est dedans tout ira,peut-être qu’il en aurait un grand problème dans le future et que Dieu te l’a évité donc courage
    moi aussi je suis sans job mais je suis patient qu’un jour sourira pour moi aussi
    Merci pour votre compréhension

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *