Nere Teriba: à 36 ans, cette Nigériane installe la première raffinerie d’or du pays

Nere Teriba est jeune mais sa détermination et ses ambitions toujours grandes lui permettent de repousser ses limites. La Nigériane de 36 ans est directrice générale et vice-présidente du conseil d’administration de Kian Smith Trade & Co Ltd, société créée en 2012. Dans quelques semaines elle va entrer dans l’histoire des industries de son pays comme la première et la plus jeune personnalité à raffiner de l’or au Nigeria.

Depuis son lancement en 2012, Kian Smith Trade & Co Ltd est très active dans les domaines des industries extractives, du conseil, de la gestion des concessions minières et du négoce de minéraux au Nigeria. Cette société est à l’origine de la création de la première raffinerie d’or au Nigéria. Les travaux de construction dans l’Etat d’Ogun ont démarré le 13 décembre dernier pour s’achever fin février 2019.

Après la fin de la construction, il faudra attendre juin 2019 pour voir le démarrage effectif des activités de la raffinerie sont prévues pour commencer en juin 2019. L’ambition sera de voir sa capacité tripler dans les 5 ans. La raffinerie devrait initialement produire trois tonnes d’or de 99,99% par mois et une tonne d’argent de 99;99%, pour atteindre 10 tonnes d’or par mois et trois tonnes d’argent en cinq années.

Et ce sera Nere Teriba qui devra être à la tête de cette nouvelle fierté nigériane. Cette femme aura donc pour tâche de coordonner l’approvisionnement la banque centrale du Nigeria, l’industrie de la bijouterie et le secteur de l’électronique. L’usine de raffinage traitera de l’or en provenance des villes nigérianes de Zamfara, Kebbi, Kwara, Niger, Kaduna, Ibadan, Ile-Ife, Ilesha, Kano, Kogi et traitera aussi environ 100 kg d’or par mois en provenance du Ghana, de la Sierra Leone et de la Tanzanie.

Titulaire d’un diplôme en sciences et d’une maîtrise en génie électrique et informatique de l’Université Carnegie-Mellon à Pittsburgh aux USA, Nere Teriba a réussi à se frayer un chemin dans un monde assez concurrentiel où souvent les femmes n’ont visiblement pas de chance de prospérer. Entrepreneur, médiatrice et stratège, elle a travaillé pour des solutions de développement durable pour les communautés dans plusieurs pays.

Aujourd’hui c’est un exemple de réussite dans ce domaine. Mais elle ne compte pas s’arrêter là. Nere espère faire rapidement grandir sa raffinerie d’or en gestation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *