Anne Nkodo: l’autre militante des droits des femmes

Anne Nkodo fait partie de ces dirigeantes qui font la fierté du Cameroun. Une dirigeante exemplaire et qui voudrait également un comportement exemplaire à l’endroit des femmes dans tous les pays du monde.

De Douala au Cameroun à Paris en France, la jeune femme poursuivait ses rêves d’enfance qu’elle a fini par rattraper au prix de milles labeurs. Du poste d’Attachée de Direction elle a gravi les échelons rapidement pour devenir Directrice Générale   

De 1979 à avril 1988, Anne Nkodo va occuper d’abord le poste d’Assistante de Direction de la Société d’Etude et de Développement du Cameroun (S.E.D.C). D’avril 1988 à décembre 2003, elle occupera le même poste à S.A.E (Systèmes et Application Electroniques).

A la faveur de la création en 2003 de BAMBOO VOYAGES, elle va être nommée Directrice Générale. Sa nouvelle responsabilité était donc de permettre l’éclosion de cette agence de voyages, de facilitation d’embarquements et débarquements et aussi d’organisation des circuits, séminaires, réunions personnalisées et fêtes d’entreprises à thèmes.

Ces différentes expériences lui permettent de créer sa propre structure DAH Consulting. Il s’agit d’une entreprise d’événementiel, de conseils, d’intérim et de prestations. Elle est aussi la promotrice de Hast qui établit des cartes PVC et les badges.

Au-delà de la réussite de ces différentes initiatives, Anne Nkodo s’investi également en faveur des droits des femmes. C’est dans cette logique qu’elle lance HUMA, le 8 MARS AUTREMENT. Un événement annuel dont la première édition a eu lieu du 6 au 8 mars 2018 dans la capitale camerounaise. L’objectif selon elle, c’est de contribuer à la promotion des droits de la gente féminine surtout tendre vers une égalité entre les femmes et les hommes.

HUMA offre une occasion pour les participantes d’échanger sur différents sujets notamment les liens entre l’éducation des filles, des femmes et le développement personnel, familial et national. L’idée est également d’encourager des initiatives qui tendent vers l’autonomisation des filles et des femmes.

« Il faut avoir le goût de la perfection, la rigueur, le sens de la gestion du temps et l’utilisation efficiente de la sensibilité féminine »,conseille Anne Nkodo à ses jeunes sœurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *