Pasteur Edoh Komi: « les droits de l’homme sont violés au Togo, les gens sont tués, assassinés… »

La manifestation de la coalition des 14 du samedi dernier a noté la participation du Pasteur Edoh Komi. Le président du Mouvement Martin Luther King (MMLK, la voix des sans voix) dit, se faisant, répondre à l’appel à manifestation de la Coalition des 14 pour un « mouvement citoyen ».

Selon le N°1 du MMLK, ce « oui » vise à défendre les droits de l’Homme, qui demeurent bafoués au Togo.

« Ma présence, c’est pour une République qui protège et garantie les droits des citoyens. Parce que, vous le savez, les droits de l’homme sont violés au Togo, les gens sont tués, assassinés, etc. Pour moi, il s’agit d’œuvrer pour une République qui protège et garantie les droits des citoyens », a-t-il affirmé chez nos confrères de iVisages-Togo.

La seule arme dont dispose le peuple togolais, ce sont les manifestations de rues, estime l’homme de Dieu. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *