Cameroun: Amnesty International demande la libération de l’opposant Maurice Kamto

L’ONG Amnesty International a appelé mardi, les autorités camerounaises à une libération « immédiate et sans conditions » de Maurice Kamto et des militants opposants arrêtés dans la soirée du lundi. Ceci, alors que ces derniers continuaient de revendiquer la victoire à la présidentielle d’octobre.

Dans un communiqué rendu public ce mardi, l’ONG écrit: « Les autorités doivent les libérer (Maurice Kanto et d’autres opposants, ndlr) immédiatement et sans condition, ainsi que les manifestants pacifiques détenus pendant le week-end pour avoir simplement exercé leur droit à la liberté d’expression et de réunion pacifique ».

Samira Daoud, directrice Afrique Ouest et centrale d’Amnesty estime pour sa part, que « c’est pas les arrestations qui vont résoudre le problème du Cameroun » mais seuls des mesures visant à la question des droits de l’homme dans le pays.

« Au lieu de prendre des mesures pour améliorer la situation des droits de l’homme dans le pays, nous constatons que les autorités tolèrent de moins en moins les critiques. Cela doit cesser », a-t-elle déclaré.

Pour rappel, Maurice Kamto, leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), a été arrêté lundi soir au domicile à Douala d’Albert Dzongang.

Opposant du régime de Paul Biya dont il conteste l’élection à la dernière présidentielles dernière, Maurice Kamto est officiellement arrivé deuxième à la présidentielle, derrière le président Paul Biya.

Dans une sortie mardi, le Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale (Redhac), soutient que l’interpellation de M. Kamto s’est faite « en violation flagrante des dispositions de la loi et des règles internationales ».

Pour son parti, le MRC, ces interpellations sont « politiques » et « injustifiées » et ne sont que des moyens pour les autorités camerounaises qui veulent « décapiter » le parti de Maurice Kamto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *